Accueil Planète Pollution

Du cannabis pour dépolluer les sols: la piste prometteuse de l’UCLouvain

Des chercheurs de l’UCLouvain explorent la piste de l’usage du cannabis pour dépolluer les sols contaminés par des métaux lourds. Une approche qui présente de nombreux avantages.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Mettre à profit une plante qui a mauvaise presse pour dépolluer les sols contaminés par des métaux lourds, c’est le défi que tente de relever Marie Luyckx, doctorante au sein du groupe de recherche en physiologie végétale, dirigé par le Professeur Stanley Lutts, du Earth and Life Institute de l’UCLouvain. Ses travaux se basent sur le principe de la phytoremédiation appliqué au chanvre. Une plante qui, au-delà de ses effets décriés, dispose d’atouts précieux. « De nombreuses études s’accordent pour dire que le chanvre possède toutes les caractéristiques attendues pour décontaminer les sols. Il a non seulement la capacité d’absorber les métaux lourds, mais surtout de supporter le fait de pouvoir les extraire. Son système racinaire, particulièrement profond, le place au-dessus d’autres espèces puisqu’il lui permet de ne pas se contenter d’agir en surface.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, dimanche 15 août 2021, 13:37

    Hélas! Dans toute bonne idée se cache une arrière pensée perverse ... surtout lorsqu'elle vient des fumeurs de chanvre ... écolo ! Bien essayé Nollet !

  • Posté par MORAN Y GONZALEZ JOSE, lundi 9 août 2021, 20:49

    Enfin une bonne nouvelle dans cet été pourri!!

Aussi en Pollution

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs