Accueil Belgique Politique

Rapport du Giec: pourquoi pas un Codeco et un commissariat Climat?

L’urgence climatique impose de trouver une nouvelle méthode de travail en Belgique, où les pouvoirs se bousculent, parfois se contredisent. Rue de la Loi, on cogite, on teste une idée : « S’inspirer du modèle covid »…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Les « événements extrêmes » se multiplient, les conclusions du Giec imposent d’adopter des politiques dites « impactantes » dans la lutte contre le réchauffement. La Belgique n’y peut pas grand-chose, mais elle y pourra moins encore si les différents niveaux de pouvoir roulent chacun dans leur coin, voire se tirent dans les pattes. Ce qui n’est pas le cas tout le temps, mais ça coince régulièrement, c’est pénalisant. Que faire ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

62 Commentaires

  • Posté par Halut Michele, lundi 16 août 2021, 14:28

    La priorité des priorités ICI et MAINTENANT est de nettoyer les zones sinistrées , de reloger et assurer une vie aussi normale que possible aux habitants, écoles, etc, L’hiver n’est pas très loin. Pour les reste, Madame Kabatti est déjà en poste.

  • Posté par Brasseur Michel, lundi 16 août 2021, 11:18

    La différence entre Frank VDB et Mme Khattabi, c'est que Frank a sa carrière derrière lui, ce qui lui permet de donner son avis sans risquer des conséquences néfastes personnelles. Ce qui n'es pas le cas de quelqu'un qui est quelque part au milieu de sa carrière politique. Bon maintenant, il faut aussi avouer le cran de s'opposer et tenir bon face au reste de la classe politique. Être en fin de carrière ne suffit pas...

  • Posté par hemmer arthur, samedi 14 août 2021, 21:21

    Ah le commissariat Corona et son commissaire bonbon: un grand moment de paroles creuses et convenues. Le réchauffement climatique ne doit pas s'inquiéter des actions belges à venir.

  • Posté par Delpierre Bernard, vendredi 13 août 2021, 9:50

    Clarinval a tenu seul les rênes de 15 ministères durant les vacances, c'est dire si leur travail est harassant mais reconnaissons que dans la flopée de camarades qui peuplent les cabinets , certains étaient quand même accessibles pour lui venir en aide au besoin, ouf il n'était pas tout seul...Mais cela prouve aussi qu'il est possible de créer un Commissariat "climat" avec les forces "vives " (dit sans trop rire...) en place et sans que cela n'alourdisse la note mais là c'est faire un pari sur la comète.

  • Posté par hemmer arthur, samedi 14 août 2021, 21:22

    C'est même carrément un pari sur une exo-planète.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs