Accueil Sports Tennis

Encore un record de précocité pour Jannik Sinner

Il n’a pas encore vingt ans (il les fêtera lundi prochain), mais il vient d’inscrire son nom dans le grand livre de l’histoire du tennis mondial.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

En remportant le Citi Open de Washington face à Mackenzie McDonald, 78e mondial (7-5, 4-6, 7-5), Jannik Sinner (ATP 24) a ajouté un troisième titre à son palmarès après Sofia en 2020 et Melbourne en début d’année 2021. Surtout, il est devenu, à 19 ans, 11 mois et 357 jours, donc, le plus jeune joueur à décrocher un titre ATP 500 depuis la création de la catégorie, en 2009, effaçant le précédent record détenu par Alexander Zverev depuis son sacre à… Washington, déjà, en 2017, alors qu’il avait à peine 20 ans et 101 jours. La capitale américaine semble d’ailleurs inspirer les jeunes talents, la troisième place des vainqueurs les plus précoces en ATP 500 étant détenue par Juan Martin Del Potro, titré en 2008 à 20 ans et 314 jours.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tennis

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs