Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

Les cavaliers de retour en Belgique après les JO: «Nous dédions cette médaille de bronze à la nation»

La Fédération royale belge des sports équestres (FRBSE) a rendu hommage aux médaillés de bronze du concours d’obstacles par équipes des Jeux Olympiques de Tokyo : Pieter Devos, Jérôme Guéry, Gregory Wathelet et Niels Bruynseels, quatrième homme.

Temps de lecture: 3 min

Nous dédions notre médaille de bronze à toute la nation», a déclaré Pieter Devos au Sheraton Hotel Brussels Airlines, lundi dans la foulée de leur retour en Belgique.

Devos faisait référence au travail effectué par les éleveurs, les propriétaires, la fédération, les entraîneurs, les coaches et au groupe d’équipiers devenus des amis au cours des dernières décennies. «Grâce aux efforts de tant de personnes, nous avons pu écrire l’histoire du saut à Tokyo.»

«Nous devons prester au plus haut niveau toutes les semaines mais les JO, c’est une dimension complètement différente», a encore nuancé Pieter Devos. «Les Jeux, c’est tellement demandeur mentalement. On ne peut pas s’en rendre compte sans en avoir fait l’expérience. J’ai envie de me reposer mais je dois déjà me remettre en selle le weekend prochain pour le Global Champions Tour à Londres.»

Le groupe belge a fait preuve d’un état d’esprit très soudé. «Nous avons gagné à quatre», a encore souligné Pieter Devos. «Nous nous entraînons hebdomadairement ensemble lors de concours du plus haut niveau. Cela génère un lien, s’entraider est dans notre ADN.»

Grégory Wathelet était forcément du même avis que son équipier. «Les nombreux bons résultats de la dernière décennie n’ont fait que renforcer nos liens d’amitié. Nous nous sommes hissés à ce niveau ensemble et les différences d’âge ne sont pas telles qu’il y ait un fossé entre les générations. La directrice sportive Wendy Laeremans et le sélectionneur national Peter Weinberg font tout pour entretenir l’esprit d’équipe.»

Jérôme Guéry a lui évoqué leur chef d’équipe Peter Weinberg, «un entraîneur de rêve». «Il nous donne beaucoup de confiance et reste toujours positif, même quand les résultats sont moins bons. Il continue d’y croire jusqu’à la toute dernière combinaison.»

Niels Bruynseels, après les soucis qu’a connu son cheval lors de la finale individuelle, a cédé sa place pour l’épreuve par équipes à Pieter Devos. «Nous avons le plus grand respect et la plus grande confiance en nos capacités respectives. C’est pourquoi j’ai pensé qu’il était préférable pour moi d’arrêter après mon premier tour malheureux à Tokyo. L’intérêt de l’équipe passe avant celui de l’individu. À première vue, Delux semblait aller bien, mais le doute d’un pour cent ne pesait pas assez lourd pour compromettre le résultat de l’équipe. En tout cas, je ferai tout pour revenir de Paris en 2024 avec une médaille olympique», a expliqué Bruynseels.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Jeux olympiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir