Accueil Culture Musiques

Jungle fever

Avec son troisième album, à paraître ce vendredi 13, le duo britannique joue crânement sa chance, conjuguant comme jamais liberté

et plaisir de faire.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Ils pratiquent un peu la philosophie d’un Gorillaz ou d’Avalanches, Josh Lloyd-Watson et Tom McFarland. Producteurs avant tout (ils insistent), ils nous reviennent avec Loving in stereo, une galette pleine d’atmosphères positives, un peu comme s’ils avaient voulu là proposer l’antidote aux vilaines vibes de ces derniers mois. « Il y a toujours une idée de base, nous explique Josh. Ici, nous avons voulu faire quelque chose de direct, d’optimiste et d’agréable. Comme ça arrive souvent, quand vous travaillez sur un projet artistique, le suivant, vous le voulez radicalement différent ! »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs