Accueil Baptême de l’art

Baptême de l’art: sur les planches, mais au bois avec le festival Théâtres Nomades

Trois raisons de se lancer dans une activité culturelle avec les enfants. Du 19 au 22 août, le festival Théâtres Nomades se pose au Bois de la Cambre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Pendant 13 ans, il a planté sa tente au Parc de Bruxelles. Annulé l’été dernier en raison de la crise sanitaire, ce festival des arts de la rue organisé par la Compagnie des Nouveaux Disparus a choisi, pour son édition 2021, de hanter désormais le Bois de la Cambre. Durant quatre jours, fin août, c’est un véritable village nomade qui s’ouvrira aux visiteurs, leur proposant des spectacles de cirque, de danse ou de marionnettes, du théâtre, du théâtre d’objets, des concerts et des contes…

Une programmation pour rire et émouvoir, oui mais une programmation engagée surtout, démarche qui, comme le durable et l’accessibilité, reste une priorité pour les Nouveaux Disparus. Un exemple : plus d’un tiers des créations sont sans parole, histoire d’attirer les festivaliers qui ne maîtrisent pas forcément le français ou le néerlandais.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Baptême de l’art

Jojo nous met le moral à héros

Trois raisons de se lancer dans une activité culturelle avec les enfants. Jusqu’au 7 novembre, l’univers du petit personnage d’André Geerts

s’expose au Rouge-Cloître à Auderghem.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs