Accueil Société

Coronavirus: la pression autour de la vaccination obligatoire des soignants s’intensifie

Côté politique, on continue de plaider pour la sensibilisation à la vaccination auprès du corps médical. En Wallonie, 7.000 soignants ont encore franchi le pas ces dernières semaines. Mais l’appel des fédérations professionnelles est de plus en plus fort.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 4 min

Ce sera assurément l’un des gros dossiers sur la table de la conférence interministérielle de la santé pour la rentrée : la vaccination obligatoire des soignants et plus largement encore du personnel travaillant dans les institutions de soins. Instaurée dans plusieurs pays européens comme la France, l’Italie ou la Grèce, cette vaccination obligatoire des soignants fait également l’objet de débats en Belgique. Il y a quelques jours encore, c’est la fédération des CPAS qui s’est positionnée officiellement sur le sujet en plaidant pour « une vaccination obligatoire de toutes personnes qui travaillent en maison de repos et qui sont en contact avec les résidants ». Et la fédération des CPAS d’ajouter : « Cela vise donc tant le personnel de soins que le personnel “non soins”, tant le personnel contractuel ou statutaire que les prestataires externes (coiffeurs, pédicures, kinésithérapeutes…).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

38 Commentaires

  • Posté par curto calogero, jeudi 12 août 2021, 22:22

    Qu'ont arrêter de tourner autour, du pot, la rentre obligatoire, et en assumer la responsabilité, par ceux qui oblige cette vaccination, ainsi les choses sont clair.

  • Posté par curto calogero, jeudi 12 août 2021, 22:19

    7000 personnes, qui sont mal dans leurs peau, ils ont comme une impression d'avoir été violé.

  • Posté par Bernard Frederic, mercredi 11 août 2021, 9:48

    Ce qui est angoissant avec cette vaccination obligatoire, c'est qu'elle officialise la dépendance totale de nos sociétés à une ou deux firmes pharmaceutiques. Alors que nous parlons actuellement d’administrer une troisième dose Pfizer augmente ses prix. Ce problème de dépendance est absolument malsain. Car viendra très certainement après cette troisième dose, une quatrième .... Dans ce cas ne serait il pas opportun de nationaliser ces firmes et leurs brevets afin que les gouvernements puisse contrôler cette course effrénée vers le profit au détriment des peuples ?

  • Posté par massacry olivier, jeudi 12 août 2021, 21:23

    @ Bernard Fréderic, les bourdes vous aimez les accumuler. Des vaccins < sans droits de regards> ? Bien sans études, ni autorisations, ni surveillances, ces sont mis leurs vaccins sur le marché? Ses sociétés sont animés par le profit, hello pour info oui non sommes dans une société capitaliste, leur profit passe aussi par leur image de marque, et...l'effacicité du produit. Un peu comme Apple et co, qui eux ont aussi nos vies entre leurs mains, d'une manière soit. Quant à l'augmentation des prix, ces regrettables, mais elle avait été annoncé des avril je pense me souvenir, et à cette époque l'Europe achetait à un prix inférieure que 'normal', d'oû la hausse des prix pour les livraisons de 2022 et 2023.

  • Posté par STORDIAU Pierre, jeudi 12 août 2021, 13:42

    Archi FAUX Bernard Frederic : nous avons des DIZAINES de vaccins sur le marché; avec des dizaines d'autres pour bientôt ! Sortez de votre bulle ... car c'est la liberté: grâce à qui ? Merci la vaccination, pardi !

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs