Accueil Belgique Politique

Migrants: cesser tout retour forcé vers l’Afghanistan? Le gouvernement belge sous pression

L’avancée des talibans en Afghanistan, la perspective de les voir s’emparer du pouvoir à Kaboul, tout cela grossira le flux des réfugiés et des demandes d’asile. En Belgique, notamment. Question : faut-il mettre fin aux expulsions ? Sammy Mahdi, secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration, « évalue la situation ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

L’offensive des talibans a redoublé avec le désengagement des troupes américaines, l’hypothèse de voir la milice islamiste reprendre Kaboul sous peu n’est pas écartée, des populations fuient l’Afghanistan. La Belgique est bien loin du théâtre de guerre, mais elle n’est pas une île. L’on prévoit une augmentation du nombre de réfugiés en Europe, chez nous singulièrement. La pression s’accroît dans le même temps sur le gouvernement fédéral d’Alexander De Croo, et le secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration, Sammy Mahdi (CD&V).

Très sollicité-bousculé déjà récemment dans le dossier des sans-papiers en grève de la faim à Bruxelles, le même peut s’attendre, dans les prochains jours, à être interpellé exponentiellement par les associations et autres organisations non gouvernementales. La Belgique mettra-t-elle fin dans tous les cas aux retours forcés vers l’Afghanistan ? Le débat est tout près de s’inviter dans la coalition Vivaldi.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

28 Commentaires

  • Posté par Morgenthal Jean-Claude, vendredi 13 août 2021, 21:03

    Parmi les réfugiés, les Afghans, sont ceux qui posent le plus de problèmes au niveau de l'intégration et de l'acceptation de notre mode de vie. D'une certaine façon ils veulent reproduire et imposer leur mode de vie traditionnel sans la pression des extrémistes. Ce qui est un fameux paradoxe. Triste pour ceux qui cherchent un nouvel avenir.

  • Posté par Bauduin Dominique, jeudi 12 août 2021, 22:09

    La Belgique a participé à l'effort militaire des Occidentaux en Afghanistan. Nous sommes donc aussi responsable de ce cuisant échec militaire et sociétal qui laisse un enfer pour la population afghane. Tous nos efforts pour améliorer le sort des Afghans sont perdus. Ayons au moins le courage d'accepter les réfugiés afghans, qui ont cru en nous...

  • Posté par Bonisseur de La Bath Adolphe, jeudi 12 août 2021, 9:51

    La plupart de ces "refugiés" sont hommes en age militaire. Si ils n'aiment pas les talibans, ils peuvent aller se battre. Plus courageux que toucher les allocs et passer la journee à fumer du chicha.

  • Posté par Groetaers Jean-Pierre , vendredi 13 août 2021, 11:17

    Vous avez entièrement raison ! Si nos grands parents avaient dit cela…

  • Posté par tetaz thelen irene, jeudi 12 août 2021, 13:10

    On compte donc sur vous si jamais la Belgique se fait envahir…n’oubliez pas d’aller mourrir au front ! Désolée, mais vos propos sont lamentables..

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs