Accueil Société

Fabienne Glowacz, psychologue: «Il y a un affaiblissement du sens et de la compréhension de la nécessité des gestes barrière»

Avec la vaccination et le relâchement estival, la population a de plus en plus de mal à respecter les gestes barrière, confirme la psychologue Fabienne Glowacz. Par manque de repère, le Belge adapte son curseur sur ce qu’il faut faire, ou pas, selon sa propre vision.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Fabienne Glowacz est directrice de l’unité de recherche ARCH (adaptation résilience et changement) au sein de la faculté de psychologie de l’Université de Liège. Elle fait également partie du groupe « psychologie et Corona ».

Le Belge a-t-il abandonné les gestes barrières aussi vite qu’il les avait adoptés ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par curto calogero, mardi 10 août 2021, 23:17

    Les vacciner, ne respectent plus les geste barrières, les non vacciner ont des fortes chance d'être contaminé, il faut savoir que les personnes vacciner peuvent transmettre le virus, donc a terme tout le monde sera immuniser, les vacciner, et les non vacciner, puisque a coup sur, ils vont le chopper, donc reprenons notre vie normal, avec une attention pour les personnes encore a risque, vu que leurs immunité, a du mal a reprendre.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs