Accueil Sports Football Football belge Standard

Standard: Hugo Siquet cherche un second souffle

La révélation de la saison passée au Standard est entré dans une saison de confirmation. Mais après trois matches, Hugo Siquet semble avoir du mal à s’appuyer sur ses bonnes prestations antérieures, coincé entre les rumeurs de transfert et un système de jeu très exigeant pour sa position.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

L’innocence d’une jeunesse décomplexée ne protège pas du feu de la critique. Du moins, pas éternellement. Ignifugé, Hugo Siquet passe pour l’instant entre les flammes malgré trois premiers matches plutôt moyens. Pas en accord avec les belles promesses de la saison dernière, dirons-nous plutôt. Mais les réceptions de Genk et de l’Antwerp, ainsi que le déplacement victorieux à Zulte Waregem, ont suffi à mettre en évidence les lacunes et la légère méforme du natif de Petit-Han, qui entame une saison de confirmation pendant que son club poursuit celle de la transition.

Est-ce l’intérêt insistant de Lille durant ce mercato hivernal qui a perturbé le jeune défenseur issu de l’Académie ? Le LOSC, prêt à mettre cinq millions sur la table alors que le Standard en demandait six (voire plus), a comme beaucoup d’autres clubs (Nice, Leipzig ?) été séduit par le profil très moderne de Siquet ainsi que par ses qualités de centre, déjà reconnues de tous.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Lhoest Daniel, jeudi 12 août 2021, 11:08

    Le seul détail d'importance à mes yeux qui ressort de l'interview de Hugo est qu'il admet qu'il doit encore travailler UN PEU TOUT CA alors qu'il devrait dire qu'il n'est encore nulle part et qu'il reste énormément de pain sur la planche, ce qui témoignerait d'une saine faculté de savoir se remettre en question. Jeunesse, insouciance, çà passe, gros cou en devenir déjà, j'espère bien que non car on n'a déjà rempli des stades avec ce créneau de joueurs qui se voient plus beaux qu'ils ne sont... Bon vent à lui.

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs