Accueil Léna

La marketplace Amazon, nouveau paradis des «parasites» sans scrupule

Plus de 40 % des vendeurs de la marketplace Amazon proviennent désormais de Chine. Ces concurrents asiatiques ne reculent devant rien et copient les gammes de produits entières de commerçants allemands. Sur le long terme, cela pourrait devenir un problème pour Amazon lui-même.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Fin mai, Dirk Oppel constate quelque chose d’étrange sur sa boutique Amazon. A côté de ses offres apparaissent soudainement celles d’un vendeur inconnu, mais avec ses photos, ses descriptions et ses mesures. Sur la plateforme, il vend ce que l’on appelle des tuyaux blindés, des conduites pour robinetterie de salle de bains enveloppées dans du métal, sous la marque SFX.

Il fait partie des 40.000 commerçants allemands qui utilisent la marketplace, la grande place de marché du géant de l’e-commerce, pour répondre à un petit marché de niche. Mais il s’est soudain retrouvé en état de siège. « Un fournisseur chinois avait copié toute ma gamme », affirme Dirk Oppel, de l’indignation dans la voix. « Les descriptions, les photos, tout. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Pablos Gino, vendredi 13 août 2021, 8:36

    A partir du moment ou l'on peut trouver le même produit près de chez soi et qu'on commande chez amazon pour gagner cinq cents pour moi on n'est qu 'un RAT .Une grosse part de responsabilité incombe aussi aux acheteurs ,c'est bien de crier au loup mais alors il faut pas lui donner à bouffer.

  • Posté par VINCENT Patrick, vendredi 13 août 2021, 9:37

    @ denis Delbauve - Monsieur 20 -30% continuez d'acheter vos chinoiseries (qui la plupart du temps ne sont que gadgets et futilités ne servant pas à grandchose) sur Amazon et à engraisser Bezos , mais ne vous plaignez pas du chômage et de la fermeture de nos entreprises sans compter la pollution engendrée pour vos égoïstes gains de quelques cents. Tout un esprit d'égoïste , après vous serez le 1er à vous plaindre de la taxation, du chômage .

  • Posté par Denis Delbauve, vendredi 13 août 2021, 9:19

    Sachant qu'on est souvent à des différences de 20 à 30% par rapport au prix en magasin (si toutefois ledit magasin y vend le produit recherché, ce qui est loin d'être toujours le cas), faut pas s'étonner de l'ampleur du phénomène Monsieur 5 cents.

  • Posté par VINCENT Patrick, vendredi 13 août 2021, 8:01

    Je n'achete jamais sur Amazon, acheter un produit au 1/4 du prix et provenant de l'autre bout de la terre (merci la pollution) sans connaître sa qualité, je préfère faire vivre nos producteurs ou me passer de ce produit si il ne m'est pas absolument nécessaire .

  • Posté par VINCENT Patrick, vendredi 13 août 2021, 10:31

    @ Barban Marco - La 1ière question que je me pose : "Est-ce que j'en ai vraiment besoin?", ensuite : " y-a-t-il une alternative ? " très souvent je trouve une solution sans acheter sur Amazon. N'oubliez pas qu'Amazon c'est du personnel sous-payé pour enrichir J.Bezos un des hommes les plus riches sur terre. Amazon pollue beaucoup tant par son transport que ses emballages .

Plus de commentaires

Aussi en LéNA

La Californie est aux prises avec une sécheresse historique

Selon les agences gouvernementales, 99 % de l’Ouest américain est en état de sécheresse. Pour la plupart des experts, il ne fait aucun doute que la situation est considérablement aggravée par le réchauffement climatique.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs