Accueil Monde France

Coronavirus en France: «La crise n’est pas derrière nous», avertit Macron

« Il faut tenir au moins la cible des 50 millions de vaccinés à la fin du mois d’août », a-t-il insisté. « Nous sommes en bonne voie », puisque « 37,8 millions de Français » sont déjà complètement vaccinés.

Temps de lecture: 2 min

La crise sanitaire n’est pas derrière nous, très clairement, nous allons vivre pendant encore plusieurs mois avec le virus », a averti mercredi Emmanuel Macron en alertant sur la « situation dramatique » en Guadeloupe et Martinique.

« L’objectif que je vais vous fixer est très simple : c’est la vaccination de tous les Français qui peuvent être vaccinés », a dit le chef de l’État en ouvrant un Conseil de défense sanitaire en visioconférence depuis le fort de Brégançon (Var).

« Il faut tenir au moins la cible des 50 millions de vaccinés à la fin du mois d’août », a-t-il insisté. « Nous sommes en bonne voie », puisque « 37,8 millions de Français » sont déjà complètement vaccinés.

Outre la flambée des cas dans les Antilles, où se profile « un scénario d’urgence », Emmanuel Macron a souligné « l’état des lieux préoccupant » en régions Provence-Alpes-Côte d’Azur, Corse et Occitanie, où le taux d’incidence dépasse les 500 cas pour 100.000 et fait craindre une montée de la pression hospitalière. »

Il s’agit d’une « situation dramatique » aux Antilles, où « l’augmentation des contaminations se traduit par une explosion des formes graves » de covid et une saturation des hôpitaux. La vaccination y est trois fois plus faible qu’en métropole, ce qui offre « la démonstration cruelle » que « la vaccination est le moyen le plus efficace » face au virus, a plaidé le chef de l’État.

« Un scénario d’urgence est aujourd’hui devant nous » dans les Antilles, qui « implique la solidarité inconditionnelle de la Nation », a-t-il insisté.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Glossy P, mercredi 11 août 2021, 13:57

    Ceux qui ont voté la République en Marche en 2017 sont aujourd'hui responsables (pour ne pas dire coupables) de la destruction méthodique de la France.

  • Posté par Raspe Eric, jeudi 12 août 2021, 19:49

    Le coming out de glossy P : un plouc d'extrême droite de plus. On s'y attendait.

  • Posté par Glossy P, mercredi 11 août 2021, 16:39

    @Coppens J: oui ! Macron c'est certainement bien pire !

  • Posté par Coppens Jean-pierre , mercredi 11 août 2021, 14:06

    L’alternative était le Front National de Marine Le Pen. Croyez-vous vraiment que cela aurait été mieux ?

  • Posté par collin liliane, mercredi 11 août 2021, 13:43

    Guadeloupe et Martinique ont refusé majoritairement refusé le vaccin. Résultat: voir "Covid-19 : rapporté à la population, "il y a dix fois plus d'admissions à l'hôpital en Martinique qu'en métropole", selon Guillaume Rozier"

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une