Accueil Culture Scènes

A Charleroi, la culture a «Quartiers libres»

De Jumet à Marcinelle, en passant par Montignies-sur-Sambre, l’Eden sort la culture de sa tour d’ivoire pour la déposer au cœur des cités, au pied des immeubles. Pour briser un confinement, qui est parfois moins le fruit de la distance sociale que du déterminisme social.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Des ballons de baudruche à l’uniforme des bénévoles, tout est couleur d’ébène. C’est qu’ici, en terre carolo, on est fier de dire que l’on vient du « pays noir ». Pourtant, en ce dimanche de juillet, sur les hauteurs de Montignies-sur Sambre, c’est tout sauf un décor de charbon qui vous enveloppe. Depuis la pelouse, au cœur de la Cité Yernaux, c’est plutôt du vert que l’on aperçoit courir sur les terrils, désormais couverts de végétation, à l’horizon. Mais surtout, partout où l’on pose le regard, en cette journée de festivités culturelles orchestrées par l’Eden, c’est une explosion de couleurs chatoyantes qui vous éperonnent la rétine.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Pelgrims Alain, jeudi 12 août 2021, 13:32

    merci à l'Eden, très heureuses initiatives créatrices et festives ! sortir de la morosité et créer du lien, bravo !

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs