Accueil Économie Consommation

Nouveaux rappels de produit: ce qu’il faut craindre de l’oxyde d’éthylène

L’Afsca a rappelé de nouveaux produits alimentaires contenant de l’oxyde d’éthylène. Voici ce qu’il faut craindre de cette substance.

Temps de lecture: 2 min

Abrévié ETO, l’oxyde d’éthylène est un composé organique utilisé sous forme de gaz pour ses propriétés biocides et fongicides. Il sert notamment à stériliser des instruments médicaux, ainsi qu’à détruire des bactéries (comme les salmonelles, par exemple) et de la moisissure qui pourraient gâcher des matières premières alimentaires. Son usage est toutefois proscrit au sein de l’Union européenne depuis des décennies pour le traitement de la production agricole et d’autres ingrédients destinés à la transformation alimentaire. Sa présence dans les aliments importés est quant à elle tolérée, mais dans des quantités infimes, allant de 0,01 milligramme par kilo pour certaines graines à 0,05 milligramme par kilo seulement pour les épices. Ces précautions s’expliquent parce que, consommé régulièrement, sur une longue période et à de fortes doses, l’ETO peut se révéler cancérigène et mutagène.

Le problème, c’est que l’ETO est toléré plus largement et à plus forte concentration ailleurs, notamment en Asie. Et des fournisseurs hors Union, indiens principalement, y ont eu recours avec la main lourde pour traiter des matières premières aussi répandues que le sésame, le curcuma, le gingembre ou encore les graines de caroubier. Ces dernières servent de base à la production de gomme de caroube, un additif alimentaire mieux connu sous le nom de code E410 qui sert d’épaississant dans nombreuses préparations telles que des glaces, des fromages à tartiner ou des sauces. Voilà qui explique pourquoi ce type de produits, de même que des barres de céréales, des compléments alimentaires et des épices constituent la grande majorité des références rappelées par leurs producteurs ou distributeurs pour respecter la politique de sécurité alimentaire européenne – et donc belge – en la matière, à savoir la tolérance zéro.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Maldague Thierry, mercredi 11 août 2021, 18:50

    Ben tiens, excès de zèle de l'AFSCA qui doit justifier son existence. Combien de morts par an dus à l'excès d'oxyde d’éthylène?? 0 si preuve de cause à effet ? 0,1 ou 0,5 si statistique ?? COMMENCEZ PAR RENDRE LA VACCINATION COVID OBLIGATOIRE AVANT D'ENMERDER LES GENS POUR CES CONNERIES

  • Posté par J.-M. Tameyre, mercredi 11 août 2021, 18:46

    Donc bref, il faudrait manger des kilos de crème glacée tous les jours pendant des années pour risquer peut-être d'avoir un cancer. En attendant, l'AFSCA, la même qui euthanasie les chiens pas en règle de vaccination faute d'un endroit pour les garder en quarantaine sanitaire, fait jeter des tonnes de nourriture à la poubelle au nom d'un diktat sanitaire. À quand l'interdiction des fromages au lait cru pour protéger les immunodéprimés? Et dire que le contribuable paie (bien cher) pour ces clowneries médiatisées !

  • Posté par Charlot Michel, mercredi 11 août 2021, 17:46

    "Sa présence minime dans notre alimentation ne présenterait pas de danger, à moins de consommer des produits exposés en quantité importante au quotidien et pendant plusieurs années." Alors ? Encore une fois, on joue à se faire peur - ça devient une mode, une manie journalistique. Si j'avais un de ces produits, je ne m'amuserais certainement pas à le jeter ou à le rapporter au vendeur, je le consommerais sans crainte.

  • Posté par LIENARD NORBERT, mercredi 11 août 2021, 17:33

    Beh oui on en interdit l utilisation pour les cultures ici mais on autorise les produits qui en contiennent qui viennent de l étranger encore de l hypocrisie

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
Geeko Voir les articles de Geeko