Accueil Culture

Un homme (pas vraiment) à la hauteur

Jean Dujardin diminué par les effets spéciaux pour jouer « Un homme à la hauteur » : licence artistique ou hypocrisie rétrograde ? Pourquoi ne pas engager un acteur de petite taille ? La comédienne belge Karen De Paduwa s’offusque.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Une belle et brillante avocate (Virginie Efira) est prête à rencontrer l’homme de sa vie. Par téléphone, elle fait la connaissance d’Alexandre, charmeur à souhait, et se laisse convaincre de le rencontrer. Seulement voilà, Alexandre est petit, très petit. Pour jouer cet Homme à la hauteur, titre du dernier film de Laurent Tirard, sur les écrans cette semaine, le réalisateur aurait pu, logiquement, faire appel à un acteur de petite taille mais il a préféré se compliquer la vie en imaginant un Jean Dujardin techniquement diminué – par trucages à la prise de vue et autres effets spéciaux numériques – pour obtenir, non pas un homme petit, mais une espèce de mutant, un hobbit.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par CLAUDE MICHEL, mercredi 4 mai 2016, 17:57

    Je présume que le réalisateur à choisi l'acteur qu'il souhaitait voir jouer, pourquoi encore polémiquer ? Et "on" s'étonne que quelquefois la rage monte.....la liberté c'est quoi bordel ???

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs