Accueil Économie Consommation

Rappels alimentaires: l’improbable retour de l’oxyde d’éthylène, un biocide oublié

Sans une demande d’analyse complètement atypique, les produits contaminés à l’oxyde d’éthylène seraient probablement toujours dans les rayons de nos magasins.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 2 min

La saga du sésame barbouillé à l’oxyde d’éthylène commence en septembre 2020, avec un scénario totalement improbable. Interdit en Europe depuis 2011, l’oxyde d’éthylène semblait avoir tellement bien disparu de l’industrie agroalimentaire qu’il n’existait plus qu’un seul labo, en Allemagne, capable de l’analyser.

Durant l’été 2020, l’importateur courtraisien Ranson reçoit au port d’Anvers un lot de graines de sésame qu’il destine à un grossiste néerlandais. Ce dernier revend le sésame à une entreprise italienne. Et là, tout va basculer. Pour un motif qui n’a toujours pas été pleinement élucidé, les Italiens demandent au laboratoire allemand d’ajouter l’oxyde d’éthylène à une série de tests de routine. Et patatras, le test est positif. Sans appel.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Dr Mi, jeudi 12 août 2021, 11:34

    C'est quand même un produit cancérigène et mutagene...

  • Posté par Dr Mi, jeudi 12 août 2021, 11:31

    C est quand même un produit cancérigène et mutagene ...

  • Posté par Diez Jean-Guy, jeudi 12 août 2021, 19:11

    A quelle dose???

  • Posté par Diez Jean-Guy, jeudi 12 août 2021, 11:00

    C'est grotesque de jeter tous ces produits à la poubelle pour quelques traces d'oxyde d'éthylène... On préfère peut-être des morts dus à la salmonelle, qui est un danger bien plus réel. Avec de tels raisonnements, on devrait ôter les freins des voitures car s'ils se bloquent ils risquent de provoquer un accident, alors qu'ils en évitent des centaines en fonctionnant...

  • Posté par Schepmans Jean Louis, jeudi 12 août 2021, 18:30

    on soigne beaucoup mieux la salmonellose que le cancer. Produits interdits depuis plus de 10 ans. Dans certains pays on vous dit même que la cigarette est un bienfait pour la santé. Les industriels adorent nous prendre pour des cons et des illettrés. Qu'ils respectent les règles en essayant d'arreter de les contourner et on arretera de jeter des lots entier de bouffe.

Plus de commentaires

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs