Accueil Société

Coronavirus: le nombre de personnes hospitalisées et aux soins intensifs toujours en hausse (infographie)

Entre le 2 et le 8 août, 1.738 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, en hausse de 8 % par rapport à la semaine précédente.

Temps de lecture: 2 min

Entre le 5 et le 11 août, il y a eu en moyenne près de 48,3 admissions à l’hôpital par jour de patients souffrant du covid, soit une hausse de 26 % par rapport à la période de référence précédente, ressort-il du rapport épidémiologique de l’institut de santé publique Sciensano mis à jour jeudi à l’aube. Au total, 454 personnes sont encore hospitalisées en raison du covid (+35 % sur une semaine), dont 124 patients traités en soins intensifs (+35 %).

Entre le 2 et le 8 août, 1.738 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, en hausse de 8 % par rapport à la semaine précédente.

Sur la même période, 3,6 personnes sont décédées par jour en moyenne des suites du virus (+14 %), portant le bilan à 25.282 morts depuis le début de la pandémie en Belgique.

Quelque 50.200 tests en moyenne ont également été effectués quotidiennement, pour un taux de positivité toujours orienté à la hausse, à 3,9 %.

À lire aussi Coronavirus: la pression autour de la vaccination obligatoire des soignants s’intensifie

Le taux de reproduction du virus, basé sur le nombre d’hospitalisations, est quant à lui de 1,16. Lorsqu’il est supérieur à 1, cet indicateur signifie que l’épidémie tend à s’accélérer. L’incidence, qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants, atteint 203,6 sur 14 jours.

Plus de 8,23 millions de Belges ont reçu une première dose du vaccin, soit 71,4 % de la population. Près de 7,44 millions sont entièrement vaccinés, soit 64,7 % de l’ensemble de la population belge.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

24 Commentaires

  • Posté par De Ronde Michel, jeudi 12 août 2021, 10:07

    Dans l’absolu, comment expliquer qu’avec plus de 62 % de la population belge complètement vaccinée les hospitalisations et les admissions en soins intensifs ne diminuent pas, mais bien au contraire augmentent à nouveau ?

  • Posté par massacry olivier, jeudi 12 août 2021, 13:20

    @ Mr de Ronde votre allusion < aux aux vaccins expérimentaux" dit tout soit de votre mauvaise foi, soit de votre désinformation volontaire. Quelques remarques, le taux de 70% de la population concernait l'ensemble de la population, et non que les adultes, et c'était un estimation à minima! Aujourd'hui oui ce taux est revu à la hausse, on parle plutôt de 90%, car oui le variant delta est non seulement plus contagieux, mais aussi plus virulent ! Dire que les firmes pharma avaient prévu toutes les formes de variant possibles, est leur préter un pouvoir de divination. Dans la situation actuelle, remarquez que la vaccination a fait chuter le nombre des hospitalisation, le contre exemple de la Martinique devrait vous inspirez. Cependant oui il reste 32% de la population non vaccinée, ce suffit deja amplement à expliquer les nouvelles hospitalisations. De plus il n'a jamais été dit que les vaccins offraient une protection à 100%, aujourd'hui avec le variant delta elle serait d'environ 80%, donc 20 % sont possibles d'affections graves. A cela il ne faut pas oublier que pour certaines personnes à risques, soit le vaccin n'est pas complétement suffisant, soit leur protection diminue avec le temps. Le tout ensemble, voila un joyeux cocktail pour la rentrée.

  • Posté par Rabozee Michel, jeudi 12 août 2021, 12:52

    @Monsieur De Ronde: il semble qu'ils ont bien été pris en compte, vu qu'ils continuent à empêcher les formes graves, peut-être un peu moins efficacement (les vaccins à ARNm semblent mieux s'adapter en tout cas), mais toujours à plus de 85 % (sauf pour les personnes fragilisées et les transplantés, qui par essence, ont un système immunitaire moins répondant; ce qui pousse d'ailleurs à leur proposer un booster avec une 3ème dose). Pour l'efficacité du vaccin, sans lui, les passages en USI et surtout les décès seraient bien plus nombreux que maintenant, et suivraient la courbe montante des admissions. Donc oui, le vaccin a un impact extrèmement positif. Autre preuve que les vaccins sont efficaces: en Martinique, en Guadeloupe, où la couverture vaccinale est très faible (20%), les hôpitaux sont débordés, on commence à "trier" les patients qui auront droit aux soins lourds.

  • Posté par collin liliane, jeudi 12 août 2021, 12:51

    @Ronde Michel L'efficacité des vaccins est largement prouvée par le fait que 97 ou 98% des personnes actuellement hospitalisées sont non vaccinées.

  • Posté par De Ronde Michel, jeudi 12 août 2021, 12:42

    Monsieur Rabozee, je ne peux pas imaginer que la possibilité d'apparition de variants n’ait pas été prise en compte lors de l’élaboration des vaccins et de la stratégie de vaccination. Par ailleurs, les mutants dont vous parlez sont peut-être plus contagieux, mais ne sont pas plus dangereux, voire moins dangereux.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Enquête Info «Le Soir»: le Qatar soupçonné de corruption en plein cœur de l’Europe

Quatre interpellations et 16 perquisitions ont été réalisées ce vendredi à Bruxelles dans le cadre d’une vaste enquête anticorruption menée par le parquet fédéral. Un ancien eurodéputé et le patron de la Confédération internationale des syndicats ont été privés de liberté, soupçonnés d’avoir reçu les faveurs du Qatar. Révélations du « Soir » et de « Knack ».

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko