Accueil

De la Chine jusqu’au bassin méditerranéen

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Sec, cru ou cuit, en tarte, en confiture, en clafoutis ou associé à du canard pour un savoureux mélange sucré-salé, l’abricot se décline au gré de vos envies et séduit de nombreuses papilles. Son nom latin, Prunus Armeniaca, pourrait faire croire qu’il provient d’Arménie, mais c’est pourtant au nord-est de la Chine que l’abricotier s’est d’abord épanoui il y a plus de 4.000 ans, avant d’être introduit par les Romains dans le bassin méditerranéen. Aujourd’hui, c’est la Turquie qui caracole en tête des plus gros producteurs d’abricots. En 2016, sa production s’élevait à 730 mille tonnes d’abricots frais et 110 mille tonnes d’abricots secs.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs