Accueil Sports Football Football belge Charleroi

Edward Still avant Charleroi-Antwerp: «Mon vécu n’est qu’une petite histoire de ce match»

Après avoir connu une évolution positive sur les trois premiers matches, le Sporting de Charleroi espère retrouver le chemin du succès ce vendredi soir contre l’Antwerp. Un adversaire pour lequel Edward Still travaillait encore il y a quelques mois à peine.

Temps de lecture: 3 min

Avec des temps de passage très raisonnables après trois rencontres de championnat (5/9) pour une équipe en reconstruction, le Sporting de Charleroi s’apprête à défier l’Antwerp, qui vient d’étriller le Standard (2-5) grâce à un quintuplé de Frey. « Il n’y a pas de plan anti-Frey, tout comme il n’y en avait pas contre Henry la semaine dernière. On a réalisé une analyse collective de l’adversaire et c’est seulement dans un second temps que le staff a préparé les cas individuels. Ici, on connaît les forces et faiblesses de notre adversaire et on devra imposer notre jeu », pointait Edward Still ce jeudi en conférence de presse. Et même si l’actuel meilleur buteur du championnat arrivera en pleine confiance après son festival du week-end dernier, cela ne change rien. « On est concentré sur ce qu’on doit faire. C’est important de connaître notre adversaire, mais ce sera à nous de faire ce qu’on veut faire. On a parlé 30 minutes de l’Antwerp, on a travaillé tactiquement en fonction, mais on devra mettre en place ce qu’on veut mettre en place pour remporter ce match. »

En quittant l’Antwerp pour la Chine il y a quelques mois à peine, Edward Still ne s’attendait probablement pas à recroiser les Anversois aussi rapidement. « C’est un club qui a continué son évolution, mais ce n’est pas à moi de dire ce qu’il reste ou non de notre passage là-bas avec Ivan Leko. Le fait qu’il y ait beaucoup de monde avec qui j’entretiens une bonne relation là-bas ajouter un petit quelque chose, une petite histoire dans ce match, mais ce n’est pas plus que ça. »

Et dans ce match justement, Edward Still espère que ses hommes continueront à ajouter des ingrédients après leur progression dans le jeu. « On voit une évolution super-positive d’une semaine à l’autre. Notre domination contre Saint-Trond a été meilleure contre OHL dans le sens où elle a amené des occasions. Ce qu’on n’avait pas assez eu contre Saint-Trond. Et ce qu’on a aussi su faire, contrairement à OHL avant la pause, c’est qu’en deuxième mi-temps, dans nos temps faibles, on a réussi à souffrir et on s’est aussi créé des occasions. Maintenant qu’on a eu ses occasions, le prochain pas est de les concrétiser et de savoir tuer un match quand on est fort. »

Les Zèbres auront évidemment à coeur de prouver dès ce vendredi qu’ils ont bien compris le message, eux qui étaient forcément déçus lundi matin. « C’est une bonne chose d’être déçu de ne ramener qu’un point d’OHL… »

Pour cette quatrième rencontre de la saison, le coach carolo est forcément toujours privé de Marco Ilaimaharitra, « qui a très bien travaillé cette semaine malgré le coup d’arrêt de la semaine dernière qui faisait suite à un très bon début de saison », poursuivait Edward Still.

Par ailleurs, par rapport à la semaine passée, Aboubakar Keita, Amine Benchaib, Gaëtan Hendrickx sont de retour dans la sélection, au détriment de Kilian Lokembo et Anthony Descotte.

La sélection : Koffi, Ngoua, Chiacig, Van Cleemput, Tchatchoua, Knezevic, Wasinski, Dessoleil, Andreou, Kayembe, Hendrickx, Zorgane, Morioka, Gillet, Keita, Gholizadeh, Zaroury, Bedia, Nicholson, Fall, Benchaib.

Non repris : Lokembo, Descotte, Akbib, Boukamir.

Blessés : Willems, Nkuba, Ilaimaharitra.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Charleroi

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb