Accueil Société

Incendies: pourquoi les forêts belges sont-elles mieux protégées?

Le climat moins aride dans nos contrées limite aussi les risques. Mais ceux-ci ne sont pas nuls. La multiplication des sécheresses à l’avenir reste une préoccupation.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 3 min

Aussi impressionnants qu’ils étaient, les feux de forêt qui ont touché l’an dernier les Hautes Fagnes ou plus récemment la réserve naturelle de Brecht en Campine anversoise n’ont rien à voir avec les incendies dramatiques qui touchent le sud de l’Europe. Si plusieurs hectares sont partis en fumée, ces feux ont été relativement vite circonscrits, limitant les dégâts pour la faune et la flore locales. Une situation qui reste pour l’heure la norme en Belgique où l’on estime le risque de feu de forêt relativement limité. « C’est essentiellement dû aux conditions climatiques plus humides dans nos contrées que le long du pourtour méditerranéen », explique Quentin Ponette, professeur de sylviculture à l’UCLouvain. « En effet, les sécheresses sont les périodes les plus propices au déclenchement de ces incendies qui se propagent par le sol et le sous-étage des forêts, constitué d’une végétation plus dense et sèche.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Haegelsteen Philippe, vendredi 13 août 2021, 8:35

    La forêt belge est mieux protégée que celles de méditerranées, cocorico. La différence tient uniquement à notre climat tempéré car en fait elle se porte très mal. Cela tient en grande partie à la monoculture industrielle de résineux qui a remplacé les forêts mixtes à partir de la fin du dix-neuvième siècle, particulièrement dans les Ardennes. Au bout de la troisième, voir de la quatrième génération de résineux, les sols se sont terriblement appauvris, tassés par la mécanisation de plus en plus lourde et acidifiés par cette quasi monoculture. Résultat, sur ces sols maltraités les forêts sont attaquées par un nombre incroyable de maladies et d'insectes. La production de bois de qualité est en baisse constante et les meilleurs bois partent à l'étranger pour revenir transformés chez nous... Il en va de même pour les quasi monocultures de feuillus. Non la forêt belge ne brûle pas beaucoup mais elle meurt quand même.

  • Posté par Lombard Fernande, jeudi 12 août 2021, 22:31

    Meeeeuuuhhh non !. Nos forêts sont protégées parce que nos politiciens sont les plus intelligents du monde...

  • Posté par LIENARD NORBERT, jeudi 12 août 2021, 19:49

    Parce qu il n arrête pas de pleuvoir

  • Posté par Herold Gustave, jeudi 12 août 2021, 21:01

    ;o) exactement

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs