Accueil Société

Donuts, glaces...: l’Afsca retire à nouveau plusieurs aliments de la vente

Depuis plusieurs jours, l’Afsca retire régulièrement des aliments de la vente, contenant en autre de l’oxyde d’éthylène.

Temps de lecture: 1 min

L’Afsca a retiré plusieurs produits de la vente ce vendredi. En cause ? La présence d’oxyde d’éthylène, un complément alimentaire que l’on retrouve notamment dans les gâteaux, les glaces, dans les filets de poisson.

Quatre produits de la marque Erhard ont été retirés ce vendredi matin. Une teneur trop élevée en résidus d’oxyde d’éthylène est responsable de ce rappel.

En plus des glaces, l’Afsca a également retiré des donuts surgelés de la marque My Originals Doony’s. Ces donuts, Mix Box 5 Doony’s, ont été vendus durant la période du 21/12/2020 au 06/08/2021. La société Vamix NV et l’Afsca demandent de ne pas consommer ces produits.

L’Afsca a procédé au rappel du produit Rôti cuit de filet de poulet de la marque Volae. Ce produit a été commercialisé via Intermarché entre le 08 juin 2021et le 11 août 2021.

Des bâtonnets de la marque Oasis ont été également retirés de la vente. Ce sont des glaces à la vanille qui ont été mis en vente entre le 21 juin 2021 et le 12 août 2021.

Il est demandé de ne pas consommer ces produits et de rapporter les aliments, qui seront ensuite remboursés aux clients.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Mennens Pierre, samedi 14 août 2021, 13:05

    Le problème n'est pas nécessairement chez les fabricants des produits finis mais bien comment les matières premières ont été élaborées. Cette fois-ci, l'agence a détecté le problème et a réagi avec pertes et fracas. Combien de fois est ce que des cas similaires sont passés sous les radars ? Fondamentalement, c'est le stigmate d'un libre échange basé sur la production des matières à bas coûts dans des pays aux régimes peu scrupuleux ou corrompus. Le tout justifié par une théorie des avantages comparatifs mutée en croyance vertueuse et mise à toutes les sauces, mêmes délétères. Une théorie qui veut que travail est le seul facteur de production et que ce facteur est mobile à l’intérieur du pays mais immobile internationalement. C'est d'ailleurs ce qui explique la fermeture des frontières aux personnes et l'ouverture de celles-ci aux seules marchandises, les personnes pouvant être exploitées sans honte enfermées dans le pays où elles sont nées. Ce système d'accaparement des fruits du travail est aussi en train de détruire la planète pour des raisons connexes. Il est donc voué à s'effondrer. Avis aux thuriféraires de l’O.M.C. : vous vous tirez une balle dans le pied.

  • Posté par Dupont Vincienne, vendredi 13 août 2021, 18:18

    Le glacier Capoue a du retirer la plupart de ses glaces aussi, feriez bien d'investiguer un minimum !

  • Posté par Poireau Brice, vendredi 13 août 2021, 18:31

    Sur leur site (Capoue): « Nos glaces sont élaborées dans notre atelier de Pailhe, avec des matières premières nobles sans aucun ajout de colorants, texturants ou conservateurs selon des gestes répétés de la même manière depuis presque 70 ans. » Et bien maintenant, on sait à quoi s’en tenir… glaces artisanales sans additifs, mon œil. Ça ne vaut donc pas mieux que la grande distribution

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko