Incendies en Algérie: 22 pyromanes présumés arrêtés

Kabylie, Algérie
Kabylie, Algérie - Belga

Vingt-deux pyromanes présumés ont été arrêtés en Algérie suite aux vastes incendies de forêt qui ont coûté la vie à au moins 69 personnes. C’est ce qu’a déclaré vendredi le président algérien Abdelmadjid Tebboune.

Les incendies se sont déclarés lundi dans 17 provinces algériennes sous des températures caniculaires. Les autorités ont affirmé qu’il existait des preuves que les incendies étaient d’origine criminelle.

Dans une allocution télévisée, M. Tebboune a déclaré ce jeudi soir que parmi les 22 suspects se trouvaient 11 personnes de la province de Tizi Ouzou, située à environ 150 kilomètres à l’est de la capitale Alger, qui a été durement touchée.

En début de semaine, les médias algériens ont rapporté qu’une foule avait immolé une personne soupçonnée d’être impliquée dans le déclenchement des incendies dans la province. L’homme en question a été tué.

Tous les incendies, qui avaient fait rage auparavant à Tizi Ozou, ont été éteints, a indiqué vendredi la protection civile algérienne. Sur les 100 incendies signalés jeudi dans le pays d’Afrique du Nord, 76 ont été éteints.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous