Accueil Société

Climat et technologie: la très chère et très discutée chasse au CO2

Dans l’atmosphère ou à la source, difficile de se débarrasser du CO2. Les solutions technologiques pour le récolter et le stocker existent pourtant. Mais elles restent très chères, et gourmandes en énergie.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au pôle Multimédias Temps de lecture: 7 min

Un des grands enjeux de la crise climatique est de réduire drastiquement la quantité de gaz à effet de serre présent dans l’atmosphère, CO2 en tête.

L’élimination du dioxyde de carbone (« Carbon Dioxide Removal », CDR) constitue ainsi une des pistes qui permettraient de limiter le réchauffement climatique. Mais de très nombreuses techniques sont regroupées sous cette appellation. En effet, planter des forêts est un des moyens de capturer du dioxyde de carbone. Redévelopper les zones marécageuses en est un autre, de même qu’utiliser la biomasse afin de produire de l’énergie.

Dans le dernier rapport du Giec, les experts ne se montrent pas forcément tendres avec ces pratiques qui, d’une part, auraient un impact limité et, d’autre part, auraient de très lourdes conséquences localement sur l’approvisionnement alimentaire de population ainsi que sur la qualité de leur environnement.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par Dirich Daniel, lundi 16 août 2021, 16:01

    Une seule solution: le contrôle des naissances, nous serons bientôt ( si ce n'est pas encore le cas ) trop nombreux sur notre planète!

  • Posté par Cock Gérard, dimanche 15 août 2021, 12:05

    ...On nous force à aller vers la voiture électrique .....tandis que nos voitures diesel et/ou essence seront revendues en Afrique ou en Asie car là ....ELLES NE POLLUERONT PLUS ??? Alors , faut arrêter....la Belgique n'est qu'un petit point sur la carte du monde...On trie déjà sélectif, on essaye déjà de consommer via les circuits courts, on nous empêche de polluer les sols par des pesticides etc......mais à côté de cela on fait venir de la viande d'Amérique du sud et les chinois d'Alibaba s'installent à Liège...FAUT ARRETER DE PRENDRE LES BELGES POUR DES GOGOS.... et je mets tous les Nollet, VanYpperzele, Melle Charlier etc......dans le même sac ...Melle Charlier va à nouveau inciter les students à défiler tous les jeudis ...plutôt que d'aller au cours !!! LA CLASSE!

  • Posté par STORDIAU Pierre, dimanche 15 août 2021, 12:53

    @Cock Gérard : ... et c'est quoi votre SOLUTION ?

  • Posté par Wyckmans Louis, dimanche 15 août 2021, 10:09

    L'article est une bonne information mais les commentaires sont affligeants.

  • Posté par Esgain Nicolas, samedi 14 août 2021, 22:29

    Bref, il manque toujours une partie de l’équation dans l’analyse: la démographie. Continuer à croire que la consommation peut diminuer alors que mécaniquement les besoins de l’humanité en energie augmentent... et je ne parle pas du mode de vie occidental. Simplement pour assurer de manière constante l’approvisionnement en électricité de 100% de la population africaine, par exemple. Qui permettrait l’accès à l’éducation , à l’eau propre, aux soins, etc. Rien de révolutionnaire... mais bon. Eux ne votent pas en Belgique.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs