Accueil Société

Rapport du Giec: le climat change, l’opinion publique aussi

Les ONG qui cherchent à mobiliser le peuple terrien depuis des décennies sont confiantes. L’opinion publique s’est réveillée, et pas seulement en Europe.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 6 min

Au printemps, la Commission européenne a livré un sondage quantifiant le support de la population à l’action climatique. Parmi les données livrées, on pouvait lire que 93 % des citoyens de l’UE considèrent le changement climatique comme un « problème grave » et 78 % comme un « problème très grave », que 90 % des personnes interrogées conviennent que les émissions de gaz à effet de serre devraient être réduites au minimum afin de rendre l’économie de l’UE climatiquement neutre d’ici à 2050. Ou encore que 87 % des sondés pensent que l’UE devrait fixer des objectifs ambitieux pour augmenter les énergies renouvelables et soutenir l’efficacité énergétique…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par Trevisan Lucio, lundi 16 août 2021, 9:52

    Le gars qui porte sa pancarte "Sans terre on aura l'air con" s'est trompé car il devait écrire : "La terre sans nous n'aura certainement pas l'air conne." Il y a 65 millions d'années les dinosaures, grands dominants à l'époque, disparaissaient. Cela peut arriver à l'espèce humaine.

  • Posté par Weissenberg André, lundi 16 août 2021, 10:33

    Ce sont les idiots utiles à l'œuvre ...

  • Posté par Dubois Raymond, lundi 16 août 2021, 10:18

    L'homme a oublié les changements climatiques - Nos descendants devront s'adapter ou disparaître --

  • Posté par Bonisseur de La Bath Adolphe, dimanche 15 août 2021, 16:08

    Hors des pays progressistes déchristianisés, l'opinion publique n'a rien a foutre du "changement climatique". C'est un truc de bobos blancs.

  • Posté par Surmont Willy, vendredi 13 août 2021, 22:47

    @stals Jean! C'est la meilleure réflexion à propos de ce problème ! Et je lis de plus que pour éliminer les rejets de co2 dûs à l'énergie, il faut dépenser beaucoup d'énergie! La surpopulation est aussi une cause majeure! Et les échanges commerciaux en rajoutent une énorme couche! Acheter chez nous du raisin d'Egypte ou des Indes est alors qu'on en produit chez nous en Europe est un non sens écologique! Acheter du boeuf chilien, acheter du vin américain ou australien est une aberration en matière de gaspillage d'énergie! Tout faire fabriquer en Chine est une source de transports maritimes qui rejette des quantités astronomiques de co2, tout comme les transports aériens dans le but de...se dorer le nombril au soleil!! Et que changer? Supprimer les commerces intercontinentaux, supprimer les vacances au soleil, limiter de façon drastiques le nombre de naissances? Ce n'est plus possible, nous sommes allés trop loin, la course au PNB est devenue trop essentielles pour nos économies et aucun syndicat n'acceptera de garder un statut quo des salaires pour y parvenir, tout comme les multinationales et leurs PDG en tête refuseront des réductions de chiffre d'affaire et d'enrichissements personnels! On parle de voitures électriques, c'est bien, mais supprimera t'on les grands prix de formule un, les rallyes et autres compétitions mécaniques qui, sans le bruit inhérant à leurs attraits n'auront plus aucun sens? Aucune technologie n'apportera une vraie solution! Enfouir le co2 dans les profondeurs océanes ne fait que postposer le problème qui resurgira pour les générations futures! L'homme crée consciemment si pas sa perte mais celle de nos petits enfants qui eux paieront le prix de notre confort dont nous refusons de nous passer et qui est tellement énergivore!

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs