Accueil

«Pas encore à mon meilleur niveau»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Après Gand, le Beerschot, Courtrai, Saint-Trond et le Standard, Benito Raman en est à son sixième club différent en Belgique. Pour le coup, il avoue s’acclimater parfaitement à son nouvel environnement de travail. « Les premières semaines se sont bien déroulées. On a eu l’occasion de disputer quelques matches en championnat et en Conférence League, histoire de progresser au niveau des automatismes, du rythme et de l’intensité. C’est un réel plaisir de retrouver le terrain et la compétition car je sortais d’une longue période sans jouer en Bundesliga. J’ai aussi déjà été décisif (NDLR : un but contre Eupen, un assist contre Seraing et un second contre Laçi), mais je ne suis pas encore à mon meilleur niveau. Je dois encore travailler pour arriver en top condition dans quelques semaines. Je suis un joueur qui court énormément et qui se dépense beaucoup sur le terrain, je dois encore emmagasiner un peu de fond.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs