Accueil Opinions Cartes blanches

Vivre en Sicile par près de 50 degrés – ou l’art de rester immobile

Cette valeur record a été enregistrée à la limite entre Syracuse et Floridia : 48,8°C, la température la plus chaude jamais enregistrée en Europe. Comment fait-on pour vivre par une température aussi caniculaire ? Francesco Merlo, de la Repubblica, raconte comment on y survit en pratiquant l’oisiveté et en faisant preuve de résignation.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Sur la longue plage rectiligne de La Plaja et sur la côte impitoyable des Faraglioni di Polifemo, où l’Etna expirait encore ses cendres noires en arrière-plan mardi soir, jamais l’air sicilien n’avait été aussi irrespirable, l’inertie si oppressante et le soleil si «éternel» que ces jours-ci. «On n’a jamais connu ça. Il est huit heures du matin et il fait déjà aussi clair qu’à midi, on n’y voit plus rien», confie Maria, qui, même à l’intérieur de la pâtisserie, porte des lunettes noires et interprète le changement climatique à sa manière. Elle indique les fenêtres, toutes fermées, et les hommes en débardeur de la Via Etnea, et elle halète : elle parle en haletant et halète en parlant. Elle a un peu des allures de vieille Greta visionnaire. Son malaise et ses bouffées sont comparables à un « Friday for Future » etnéen, une manifestation contre la lumière qui s’intensifie avec la température.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Le Cynique, samedi 14 août 2021, 13:28

    Les gens vacanciers se déplacent pour avoir de la chaleur..maintenant qu'ils en ont à profusion:ça ne leur plaît plus. Jamais contents!!!

  • Posté par Coppens Jean-pierre , samedi 14 août 2021, 12:22

    Ce journaliste a une vision allégorique de la Sicile. C’est vrai qu’il fait très chaud. Mais il y a des vagues de chaleur chaque été. On a déjà mesuré 48,5° C. le 10 août 1999 à Catenanuova dans la province d’Enna. Il fait seulement un peu plus chaud que d’habitude. La différence cette année réside dans la multiplication des incendies en relation avec la chaleur et la sécheresse. Mais, dans la plupart des cas, il s’agit d’incendies volontaires. Je n’ai pas vu ni entendu des feux d’artifice ces derniers jours. On verra bien ce qui se passera ce soir, la veillée de Ferragosto !

  • Posté par Coppens Jean-pierre , dimanche 15 août 2021, 12:32

    @Bernard Philippe. Si, dans vos commentaires, vous ne parvenez qu’à insulter les autres, abstenez-vous. Vous n’apportez rigoureusement rien d’autre que votre bêtise.

  • Posté par Bernard Philippe, dimanche 15 août 2021, 11:55

    Tiens, un climatosceptique ! Increvable ces tarés...

  • Posté par Dupont Vincienne, vendredi 13 août 2021, 21:33

    Des feux d'artifices par cette chaleur et les incendies : cela résume bien la mentalité.

Plus de commentaires

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs