Accueil Société Enseignement

Coronavirus: remue-ménage autour du port du masque à l’école

Experts et politiques devraient prendre position la semaine prochaine. On irait vers un maintien du masque dans le secondaire, le supérieur et pour les profs. Mais les acteurs de l’enseignement ne sont pas convaincus.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Masque ou pas masque à l’école en septembre ? Et si masque, pour qui ? À deux semaines de la rentrée, personne n’est capable de répondre, tout simplement parce que les discussions n’ont pas encore eu lieu. Au niveau des experts sanitaires, on renvoie vers le dernier rapport du Gems (le groupe chargé de penser le déconfinement) qui date du mois de juin et a été relayé par plusieurs médias cette semaine. Un rapport qui indique qu’au stade actuel de l’épidémie, le masque devrait être porté par les élèves du secondaire et du supérieur ainsi que les instituteurs primaires en dehors de leur classe. « Nous allons refaire le point la semaine prochaine en vue du Comité de concertation », indique Erika Vlieghe qui chapeaute les travaux du Gems. « On parlera aussi de l’automne et du futur un peu plus lointain. Mais la plupart des mesures étaient effectivement déjà détaillées dans le rapport de juin qui vient seulement d’être publié à cause des vacances. Ce rapport formera la base de nos discussions. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

44 Commentaires

  • Posté par Pierre Trémouroux, lundi 16 août 2021, 21:08

    je me demande surtout avec combien de profs la rentrée (et l'année) va se faire. En comptant leur état de fatigue en juin 2021, l'absentéisme "habituel" et la possibilité par la loi de prendre une pause carrière d'un an, je ne serai pas surpris qu'on manque fortement de profs; ceux-ci ne voulant pas donner cours avec un masque (et qui le voudrait ? Faire une réunion d'une heure avec un masque est déjà pénible...). Il faudra peut-être augmenter le nombre d'élèves par classe pour compenser Ce qui, il me semble, serait contre-productif en termes sanitaires

  • Posté par Matt hieu, mardi 17 août 2021, 1:24

    On préfère donner cours avec un masque et un micro que de voir nos élèves qu'un jour sur deux ou pas du tout...

  • Posté par Vigneron Anne, samedi 14 août 2021, 23:17

    Encore et toujours la torture pour nos pauvres enfants. Mais c'est en fait la rationalité morbide du paranoïaque. Toujours plus propres, toujours plus désinfectés, toujours plus de médocs et même si on est à la porte de la mort, il faut encore nous remettre sur pied pour consommer. Quel monde de débiles mentaux, psychopathes en tout genre qui nous gouvernent et nous manipulent.

  • Posté par massacry olivier, dimanche 15 août 2021, 22:08

    Et pourtant ce désir d'une santé performante, n'est-ce pas aussi une de vos lobbies? A vous lire, personne ne doute de votre expertise en matière de psychopathe.

  • Posté par arthur hemmer, samedi 14 août 2021, 10:43

    Et bien si 70 % de la population vaccinée ne suffit pas à revenir à une vie normale, que l'on oblige la vaccination pour monter à 95%. On verse dans le ridicule: masquer les étudiants (ou d'autres), dont 70% sont vaccinés, dans un auditoire qui par ailleurs vivent sans masques partout ailleurs, et heureusement !!!! D'autre part, s'ils sont assez mous pour accepter ce genre de mesure, qu'ils la subissent.

Plus de commentaires

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs