Accueil Planète Climat

Le CEO d’Umicore à propos du climat: «On manque d’ambition mais surtout de vision»

Marc Grynberg estime qu’on pourrait aller plus vite en ayant une politique énergétique commune en Europe.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 9 min

Marc Grynberg est le CEO – pour quelques semaines encore – du groupe industriel belge Umicore, spécialisé dans les matériaux pour batteries rechargeables, les catalyseurs pour l’industrie automobile et le recyclage des métaux précieux. Une société qui figure régulièrement dans le classement des entreprises les plus durables au monde.

Quel a été votre sentiment à la lecture des conclusions du rapport du Giec ? Abattu, résigné, reboosté ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Hennau Thierry, mardi 17 août 2021, 1:34

    Mr Grynberg, payez moi une voiture électrique alors et surtout, installez moi des bornes rapides un peu partout en Belgique, à commencez par chez moi.

  • Posté par Dubois Frédéric, lundi 16 août 2021, 22:45

    Umicore a tout intérêt à prôner une électrification à tout va puisque c'est son fonds de commerce avec les batteries. Or, ce n'est pas souhaitable, ni sur le plan environnemental ni sur le plan social. Et ce Grynberg se garde bien d'évoquer des études n'allant pas dans son sens comme celle de l'Adac.

  • Posté par Druide David, dimanche 15 août 2021, 17:41

    Umicore ferait mieux de trouver pourquoi les enfants d'Hoboken ont un tel taux de plomb dans le sang avant de nous faire la morale.... Cette société traine des scandales de part le monde, dont l'exploitation de gosses à travers ses filiales, mais vient nous dire comment agir pour sauver le climat, la planète ect...Il n'a pas honte ce benêt?

  • Posté par STORDIAU Pierre, dimanche 15 août 2021, 13:02

    Le patron d'Umicore (ou les journaleux) n'osent PAS dire la vérité lorsqu'ils parlent du nucléaire ; c-à-d que ce dernier doit continuer ... jusqu'à ce qu'on ai une autre énergie de remplacement "décarbonée" !

  • Posté par Wathelet Michel, dimanche 15 août 2021, 9:27

    Non, nous sommes trop lents. En Belgique comme ailleurs en Europe et dans le monde. On manque d’ambition, mais surtout de vision. - C'est sûr.

Aussi en Climat

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs