Accueil Sports Football Football à l'étranger France

Comment le Qatar a fait du PSG un club hors normes

« Mon ambition, c’est de former le nouveau Messi. » Mais on ne se refait pas : fils d’un chasseur de perles, plutôt que de cultiver les huîtres, Nasser Al-Khelaïfi, le président (entre autres) du PSG, a fini par plonger sur l’original pour assouvir l’obsession de son club, plus encore celle de son propriétaire depuis, le Qatar : remporter la Ligue des champions. Club sans histoire, le PSG en a connu beaucoup avant de devenir une puissance du football international, sur le terrain, mais aussi en dehors, grâce à l’habileté politique de son majeur dirigeant. Et au puits d’argent sans fond de son pays.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

L’irruption du Qatar dans le monde du football n’est pas un caprice de riche, mais bien une stratégie de blanchiment moral pour un émirat dénoncé à cause de sa frivolité avec les droits de l’homme, et de reconnaissance internationale aussi pour un pays enfermé parmi des voisins hostiles.

Un nom pour démêler le nœud de cette mise sous pavillon qatarien : Bazin. Sébastien Bazin, PDG du groupe hôtelier français. Une date, le 23 novembre 2010. Soit 6 mois avant que Colony Capital, un fonds américain, revende le PSG à QSI, nouvellement constitué, représenté par son président Nasser Al-Khelaïfi. Or, à cette époque, Sébastien Bazin était précisément le président de Colony Capital pour l’Europe, et donc aux premières loges pour ce passage de main avec le Qatar… deuxième actionnaire d’Accor. All-in.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Lahaye Olivier, dimanche 15 août 2021, 9:36

    Quelle crasse ce foot professionnel!

  • Posté par VERDOODT-COLART Jean-Marie, dimanche 15 août 2021, 8:32

    Je crois que beaucoup trop vite, les Parisiens ajoute un "e" à Messi !

  • Posté par Flament Armand, dimanche 15 août 2021, 0:55

    Un club "hors-normes" qui n'a toujours pas gagné une coupe d'Europe et qui, sans Messi certes :-)), n'est même pas champion de France cette dernière saison...

  • Posté par Flament Armand, dimanche 15 août 2021, 11:07

    La preuve que, heureusement, on ne peut pas tout acheter.

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs