Accueil Planète Climat

Juillet 2021, mois le plus chaud jamais enregistré sur Terre, selon une agence américaine

Un triste nouveau record qui inquiète sur la vitesse du changement climatique.

Temps de lecture: 2 min

Juillet 2021 a été le mois le plus chaud jamais enregistré sur Terre, a annoncé vendredi une agence scientifique américaine. Celle-ci évoque une «trajectoire inquiétante» pour la planète sous les assauts du changement climatique.

Cette «première place est la pire», a commenté dans un communiqué le chef de l’Agence nationale océanique et atmosphérique américaine (NOAA), Rick Spinrad. «Le mois de juillet est généralement le mois le plus chaud de l’année, mais juillet 2021 s’est surpassé, devenant le mois de juillet et le mois tout court le plus chaud jamais enregistré.»

À lire aussi Rapport du Giec: le climat change, l’opinion publique aussi

«Ce nouveau record accentue la trajectoire inquiétante et perturbante sur laquelle le changement climatique a mis le globe», a-t-il ajouté. Des feux virulents et autres phénomènes climatiques extrêmes frappent actuellement des régions du monde, de la Sibérie à l’Algérie, de la Turquie à la Californie.

La température globale à la surface de la planète a été plus élevée de 0,01°C par rapport au précédent mois de juillet le plus chaud, en 2016 (à égalité depuis avec ceux de 2019 et 2020), selon l’agence américaine. Et elle était de 0,93°C au-dessus de la moyenne des températures au XXème siècle.

Dans l’hémisphère nord en particulier, la température enregistrée à la surface des continents (donc en excluant les océans) a été «sans précédent», de 1,54°C au-dessus de la moyenne, surpassant le précédent record de 2012. Les relevés ont commencé il y a 142 ans, a précisé la NOAA.

À lire aussi Rapport du Giec: le climat, une priorité à géométrie variable dans le monde

Pourquoi des résultats différents selon les agences ?

Le service européen Copernicus sur le changement climatique (C3S) a de son côté estimé la semaine dernière que juillet 2021 était le troisième mois de juillet le plus chaud sur Terre. Il est fréquent que les agences présentent de petites différences dans leurs données.

«NOAA a une couverture plus limitée sur l’Arctique», ce qui peut expliquer cette différence, a expliqué à l’AFP Zeke Hausfather, climatologue au Breakthrough Institute et spécialiste des records de température. «Mais indépendamment d’où exactement (le mois de juillet) arrive dans le classement, le réchauffement enregistré dans le monde cet été est une conséquence claire du changement climatique.»

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Howdare You, lundi 16 août 2021, 8:46

    0,01°C . Wouaw ! Ils ont maintenant des thermomètres d’une précision diabolique ! Heu pas maintenant. Depuis le début !

  • Posté par MORNARD PASCAL, dimanche 15 août 2021, 0:50

    la terre a près de 4000 milliards d’années, et depuis combien de temps mesure t’on sa température avec plus au moins de précision ??

  • Posté par Bouko Christian, samedi 14 août 2021, 22:26

    et bien sûr le soleil chôme tandis que le CO2 se tape tout le travail de chauffe !

  • Posté par Bouko Christian, samedi 14 août 2021, 18:08

    et bien sûr le soleil chôme tandis que le CO2 se tape tout le travail de chauffe !

Aussi en Climat

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une