Accueil Société Régions Bruxelles

Bruxelles: les chiffres de la vaccination inquiètent

Dans la capitale, tous les indicateurs de l’épidémie vont dans le mauvais sens, au moment où la vaccination semble avoir atteint un plateau sous les 60 %. La moitié des Bruxellois âgés de 18 à 45 ans n’a pas saisi l’opportunité de se faire vacciner.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Le dernier bilan épidémiologique communiqué ce week-end par la Cocom (organe bruxellois en charge de la Santé) est sans appel : « La situation épidémiologique dans la Région de Bruxelles-Capitale se détériore et fait l’objet d’une surveillance accrue. » Tous les indicateurs clés sont en hausse. Que ce soit le nombre d’infections ou le taux de positivité des tests (de 4 à 5,2 %) particulièrement élevé chez ceux qui reviennent de l’étranger. Triste logique habituelle : les hospitalisations (129 au 12 août) remontent aussi, tout comme l’occupation des lits en soins intensifs et les décès (10 cette semaine contre 7 la précédente). Les autorités bruxelloises notent par ailleurs que 97 % des personnes hospitalisées ne sont pas ou pas complètement vaccinées et relancent leur appel à la population. Surtout aux jeunes, la moitié des Bruxellois âgés de 18 à 45 ans n’ayant toujours pas passé le cap de la vaccination.

Appel du MR et du CD&V

Des chiffres qui inquiètent notamment l’opposition au parlement bruxellois. Dans un communiqué commun, MR et CD&V appelaient dimanche le gouvernement régional à « regarder le problème les yeux dans les yeux » et lui demandent de prendre des mesures complémentaires. Les deux partis souhaitent que la commission Santé soit convoquée « dans les plus brefs délais ». Ils ne comprennent pas la fermeture des grands centres comme celui du Heysel : « Désormais, comment va-t-on gérer de manière efficace la suite de la campagne avec à peine quatre grands centres qui resteront ouverts ? Certes, la mise en service de Vacci-bus (Des bus qui vont directement vacciner dans les quartiers, NDLR) est intéressante mais sera-ce suffisant pour combler le déficit ? »

Le ministre bruxellois de la Santé, Alain Maron (Ecolo) ne se dit pas fermé à la discussion et renvoie vers les annonces détaillées de fin juillet. Il rappelle aussi que l’objectif des 80 % de vaccinés chez les plus de 65 ans a été atteint. « Pour les jeunes, cela reste insatisfaisant. Nous allons continuer les efforts pour augmenter le taux de vaccination. Des actions complémentaires de vaccinations décentralisées seront menées, on augmentera aussi le nombre de vacci-bus à la rentrée. Des discussions sont aussi en cours sur la tranche spécifique des 12-18 ans où les chiffres bruxellois sont particulièrement décevants.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

54 Commentaires

  • Posté par Dupont Vincienne, lundi 16 août 2021, 1:06

    https://plus.lesoir.be/389276/article/2021-08-13/voyages-forte-recrudescence-de-cas-au-maroc-pres-de-10-sont-positifs-au-retour

  • Posté par Dupont Vincienne, lundi 16 août 2021, 0:36

    Il y a des solutions comme en France, pass vaccinal et obligation à terme de se faire vacciner par personnel soignants etc. Nous en avons marre, nous qui avons fait attention, renoncé aux voyages, vaccinés, d'être sous la coupe d'un gouvernement local et fédéral stupide, peu courageux et de populations ignorantes. Du cran, que diable !

  • Posté par Matt hieu, lundi 16 août 2021, 13:50

    De l'autoritarisme, que diable!

  • Posté par STORDIAU Pierre, lundi 16 août 2021, 10:21

    +1

  • Posté par stevens michel, dimanche 15 août 2021, 22:22

    Et pourquoi pas instauration du pass sanitaire à Bruxelles pour se rendre au restaurant , cafés ,.... Pour aller dans les centres commerciaux , etc; Solution ultime : re-confinement , couvre-feu

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo