Accueil Sports Football Football belge Standard

Le défenseur du Standard Moussa Sissako reconnaît son erreur sur le penalty concédé: «J’essaye d’enlever ma main, mais trop tard…» (vidéo)

Une semaine après la claque subie contre l’Antwerp, le Standard de Liège a réussi à se remettre immédiatement en selle.

Temps de lecture: 2 min

Défensivement, l’équipe alignée par Mbaye Leye ce dimanche n’affichait pas du tout le même visage que face au Great Old. Beaucoup plus solides, les Liégeois ont bien réussi à museler un Holzhauser assez entreprenant face à ses supporters. Notamment grâce au jeune Moussa Sissako, qui a remporté de nombreux duels importants. Mais qui a tout de même offert une belle frayeur aux supporters liégeois. En effet, à vingt minutes du terme, le défenseur français a provoqué un penalty pour une faute de main dans le rectangle liégeois… Sauf que son portier, Arnaud Bodart, lui a sauvé la mise !

« C’était un petit moment d’angoisse pour moi, car on maîtrisait le match », a réagi le Liégeois au micro d’Eleven Sports. « Je ne vois pas la balle, elle arrive très vite. J’ai alors essayé d’enlever ma main, mais c’était trop tard. Il y a bien penalty, c’est indiscutable. Heureusement pour moi, il y a toujours mon ange gardien, Arnaud, derrière pour me sauver la mise, et je l’en remercie. »

Au final, cette erreur n’a donc pas eu de conséquence sur le score. Les Rouches se sont donc imposés sur la plus petite des marges. Mais qu’à cela ne tienne, cette victoire fait un bien fou au moral des Liégeois. Moussa Sissako en premier. « On a connu un début de match assez compliqué, ils défendaient bien ensemble et savaient jouer en bloc en face. Après, on a réussi à trouver la faille dans leur organisation. Et en plus de ça, on repart avec une clean sheet. Ce qui, pour un défenseur, fait évidemment plaisir. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Le Standard organise son Salon de l’Emploi

Ce jeudi, de 10 à 17 heures, le club liégeois organise la seconde édition de son Job Day, au cœur même du Club Affaires du stade de Sclessin, côté tribune 2. À destination de ses supporters en recherche d’un emploi mais pas que…

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb