Accueil Sports Football Football belge Standard

Arnaud Bodart et Denis Dragus, les deux sauveurs du Standard au Beerschot: «Après la déroute face à l’Antwerp, il était important de se relever!»

Si le Standard l’a emporté sur la pelouse du Beerschot, il le doit en grande partie à deux hommes. Arnaud Bodart pour ses arrêts, notamment sur le penalty de Raphaël Holzhauser, et Denis Dragus, auteur d’une montée au jeu détonnante. Retour sur la partie des deux hommes clefs….

Temps de lecture: 4 min

Le marquoir vient de franchir la 57ème minute de jeu, moment choisi par Mbaye Leye pour lancer Denis Dragus dans la bagarre. Le Roumain monte à la place d’un Aron Dønnum intéressant mais fort brouillon. Pour enfin décrocher un succès sur le coup de 13h30, il faut de la justesse, de l’efficacité. Le Roumain s’efforce d’en apporter dès sa première touche de balle, qu’il apure de gestes superflus. Sa cible favorite ? João Klauss, qu’il tente de joindre malicieusement à deux reprises avant de finalement le trouver dans la profondeur. Le Standard prend l’avance, grâce au coup d’oeil de celui que tout le monde dit différent. « Quand quelque chose ne va pas, il faut changer. Je m’efforce d’aider l’équipe, en étant décisif. J’ai acquis de la maturité au cours des deux dernières saisons. Et je suis devenu papa, donc je suis plus posé. Tout a changé… » Les mots sont directs, comme ses actions sur la pelouse du Stade Olympique d’Anvers. Fini de s’embarquer dans des dribbles superflus ou hasardeux. Place à la simplicité, prônée par Mbaye Leye. « Le plus important est de voir l’équipe gagner, peu importe les noms qui s’inscrivent dans la case des statistiques. Avant de monter au jeu, le coach m’a dit de mettre la même intensité que lors des entraînements. Je suis content d’avoir contribué à cet succès ».

L’autre héros dominical se nomme Arnaud Bodart, impérial sur sa ligne. Une clean sheet, après dix matches de rang en encaissant. Un soulagement, surtout pour un gardien… « C’est clair que cela fait du bien. Après la déroute face à l’Antwerp, il était important de se relever. Nous avons souffert mais au final, nous ne prenons pas de but, ce qui est très bon pour la confiance ». Pour réussir à conserver le zéro derrière, le gardien a sorti plusieurs arrêts, dont le penalty botté par Raphaël Holzhauser. « C’est un exercice qui se joue toujours au feeling. Tu choisis un côté et tu espères que le tireur prendra la même décision. Je n’avais pas étudié la façon de tirer de l’Autrichien, car il ne les botte pas toujours de la même façon. J’ai regardé quelques vidéos, sans pousser l’étude plus loin. De toute façon, il y a une part de chance dans ces phases de jeu ».

La modestie est de mise, parce que tout ne fut pas parfait, loin de là. « L’équipe a fait ce qu’elle devait après l’Antwerp, à savoir réagir. Nous avons encore trop de hauts et de bas durant les nonante minutes, il faudra apprendre à gommer cela. La semaine passé, nous avions été solides offensivement mais trop souvent dépassés derrière. C’était déjà mieux cette fois-ci. Il faut désormais trouver notre rythme ». À l’image de son compère offensif. Jugé trop individualiste dans le passé, Denis Dragus offre désormais un visage bien plus altruiste, de quoi le voir pleinement rentrer dans les plans de Mbaye Leye. « Je fais du mieux que je peux, au quotidien et à chaque fois que le coach m’offre du temps de jeu. Je le remercie pour ses conseils et le fait de pouvoir recevoir une chance de m’exprimer. J’espère le faire encore souvent au cours de la saison, afin d’aider le Standard à atteindre ses objectifs. Nous visons le haut du classement, le plus longtemps possible. En temps voulu, nous verrons ce qu’il est possible d’aller chercher ». Le sourire en coin en dit long sur les ambitions. Auteur d’un but et d’une passe décisive en une semaine, Denis Dragus apporte un vrai plus dans le groupe des Rouches. À lui de confirmer sa mue…

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb