Accueil Sports Cyclisme Route

Tour d’Espagne: Jasper Philipsen sèche ses larmes

Après Merlier en Italie, Merlier et van der Poel en France, Philipsen en Espagne : l’équipe Alpecin-Fenix brille sur tous les grands tours.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le contraste est aussi aveuglant que le soleil écrasant les rues de Burgos ce dimanche. Il y a quatre semaines, inconsolable sur un trottoir bordant les Champs-Élysées, Jasper Philipsen n’avait pu retenir ses larmes, effondré après un énième accessit, usé par trois semaines d’un vain combat pour trouver l’ouverture, en colère contre lui-même devant ce qu’il appelait ses « erreurs à répétition ». Un mois plus tard, le Campinois irradie de bonheur, après avoir gommé une bonne partie des frustrations accumulées sur les routes hexagonales au bout d’un emballage parfaitement ficelé dans l’ancienne capitale de l’Espagne. En force, avec jusqu’au-boutisme et à-propos. Le sprinter de l’équipe Alpecin-Fenix a ainsi pris le meilleur sur le Néerlandais Fabio Jakobsen (qui confirme son retour à l’avant-plan un an après l’accident qui a failli lui coûter la vie, au Tour de Pologne) et l’Australien Michael Matthews.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs