Accueil Société

Egoisme vaccinal: «Chaque poche de non-vaccinés offre une opportunité au virus de muter»

Pour la spécialiste en santé pulique mondiale, Mamka Anyona, l’égoïsme des pays riches est irresponsable : « La seule façon d’avancer est de s’assurer que tout le monde puisse avoir accès aux vaccins existant le plus vite possible et ainsi stopper les chaînes de transmissions. »

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 7 min

Mamka Anyona est titulaire d’un doctorat en santé publique de l’Université Harvard. Passée par l’UNICEF, elle a une décennie d’expérience en santé mondiale.

Comment faire pour que les pays pauvres rattrapent leur retard en matière de vaccination contre le covid ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par curto calogero, mardi 17 août 2021, 13:29

    Pourtant les politique Belge, laissent des pays entier sans aide à la vaccination, ils joue la carte solo, pour ta t ils se sont engager dans l'action Convax, juste pour la forme, ils doivent savoir pour éviter les variants, la vaccination, doit évolué au même rythme sur toute la planète, ils joue leurs carte personnel, c'est pas digne d'homme politiques.

  • Posté par Esser Olivier, lundi 16 août 2021, 17:38

    Même si tout le monde était vacciné, le virus continuera à se transmettre car il se propage également chez les vaccinés. Même le développeur d'AstraZeneca le dit. Cette idée peut en déranger certains mais rien n'arrêtera les chaînes de transmission ni n'empêchera le virus de muter. https://www.businessinsider.com/delta-variant-made-herd-immunity-not-possible-astrazeneca-developer-2021-8?r=US&IR=T

  • Posté par Esser Olivier, mardi 17 août 2021, 10:19

    @massacry. L'article du Soir envisage une immunité collective qui empêcherait le virus de circuler impossible à atteindre et j'y réponds. Oui le vaccin permet d'éviter les formes graves, je n'ai jamais dit le contraire. Cibler les personnes à risque oui, faire du chiffre comme le font la plupart des gouvernements, ça n'aboutira à rien.

  • Posté par massacry olivier, lundi 16 août 2021, 20:59

    L'aricle souligne aussi la nécessité vaccinale, pourquoi ne le dites-vous pas?

  • Posté par Albin S. Carré, lundi 16 août 2021, 17:04

    Les crétins lobotomisés sont de sortie...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs