Accueil Monde France

Le documentaire «Soldats d’Allah» révèle des failles de la gendarmerie française

Un centre de cybercriminalité a été créé mais aucun des gendarmes n’est arabophone. Pour y remédier, les agents utilisent… Google Translate.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le journaliste Saïd Ramzi (pseudonyme) a infiltré une cellule de Daesh pendant six mois. Après Canal + lundi, l’enquête a été diffusée ce soir, sur la RTBF, à partir de 20h25. Nous l’avons visionnée. Premier constat : les failles de la gendarmerie française.

► Lire aussi : «T’es cuit mec»: un journaliste a infiltré une cellule de Daesh en France

En France, un centre de cybercriminalité a bel et bien été créé. Problème : aucun gendarme n’est arabophone. Pour dénicher des propos terroristes sur la toile, le colonel Nicolas Duvinage explique que son équipe utilise… Google Translate !

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs