Accueil Belgique Politique

Comité de concertation ce vendredi: ce qui est sur la table

Le Comité de concertation devra notamment décider si la quatrième étape du plan été peut entrer en vigueur comme prévu.

Temps de lecture: 1 min

Une nouvelle réunion du Comité de concertation est prévue ce vendredi 20 août pour se pencher sur la situation sanitaire en Belgique, a confirmé lundi un porte-parole du Premier ministre, Alexander De Croo.

Il s’agira de faire le point sur l’évolution de la pandémie de covid dans notre pays et de voir quelles mesures seront encore nécessaires pour les prochains mois.

Avant l’été, une série d’assouplissements avaient été décidés dans le cadre du « plan été » pour un retour à une vie « plus normale », décliné en quatre phases (à partir du 9 juin, à partir du 1er juillet, à partir du 30 juillet et à partir du 1er septembre).

Lors de la quatrième phase, on augmente la jauge dans l’événementiel en intérieur, en passant de 3.000 à 5.000 personnes. À l’extérieur, on passe à 10.000 personnes. Pour les camps de jeunesse, toutes les restrictions tombent, tout comme pour les cultes, les mariages, les enterrements et les événements à l’intérieur.

Le Comité de concertation devra notamment décider si la quatrième étape du plan été peut entrer en vigueur comme prévu.

La dernière réunion de l’organe associant fédéral et entités fédérées remonte au 19 juillet.

À lire aussi Coronavirus: remue-ménage autour du port du masque à l’école

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par hemmer arthur, lundi 16 août 2021, 11:41

    En tous les cas, quand on voit les disparités de taux de vaccination entre régions, Mr. Jambon n'a pas tort de vouloir remettre les décisions dans les gouvernements régionaux. L'Allemagne fonctionne comme cela.

  • Posté par Pierre Trémouroux, lundi 16 août 2021, 21:00

    les lands allemands sont presque aussi grand que la Belgique....

  • Posté par Barry Luc, lundi 16 août 2021, 12:12

    parcontre en ce qui concerne les masques il n' a toujours pas compris que les masques ne servent stictement a rien pour le grand-public et qu'il s'agit d'un gaspillage insensé qui aurait permis au contraire d'acheter un hélicoptère léger pour la protection civile car les grosses légumes à l'armée estiment que ce n'est pas son role de sauver les gens : " les hélicoptères sont trop gros pour libérer des gens sur les toits " sic

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs