Accueil Culture Musiques

Concours Reine Elisabeth: Florian Noack, la vraie maîtrise

Portrait de ce jeune virtuose bruxellois, défenseurs des compositeurs sous-estimés.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Né à Bruxelles, le 15 janvier 1990, dans une famille de musiciens (son père flûtiste est fondateur de l’ensemble Quartz), Florian Noack s’installe au piano à 4 ans. Huit ans plus tard, il intègre le cycle pour jeunes talents exceptionnels de la Chapelle Reine Elisabeth où il rencontre à 14 ans Brigitte Engerre qui lui permet un bel avenir.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs