Accueil Monde Asie-Pacifique

Afghanistan: à l’aéroport de Kaboul, le chaos et le désespoir

Une foule d’Afghans s’est engouffrée dans l’enceinte de l’aéroport international de Kaboul, empêchant le décollage de vols d’évacuation. La capitale afghane est aux mains des talibans, qui patrouillent dans des rues étrangement calmes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Si certains doutaient encore du désespoir de la population afghane, les images de l’aéroport international de Kaboul termineront de les convaincre. Au lendemain de la prise de contrôle de l’Afghanistan par les talibans, le chaos y est total. Des milliers d’Afghans en panique ont pris d’assaut le tarmac. Des familles accompagnées d’enfants marchaient à quelques mètres des immenses appareils qui doivent évacuer les étrangers. Des centaines de personnes ont couru après un avion de l’US Airforce, certaines s’accrochant aveuglément aux roues de l’appareil pourtant en train d’avancer vers une piste de décollage. D’autres ont grimpé sur la carlingue d’un avion de ligne, juchés à plusieurs mètres du sol.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

22 Commentaires

  • Posté par Robin Stéphane, lundi 16 août 2021, 22:01

    Tout de même... Personne n'a remarqué sur la photo ? Une compagnie aérienne qui s'appelle Kam Air en Afghanistan, faut oser ! Quand on sait ce que ce pays peut produire d'Opium... D'ailleurs, pour espérer voyager à l'oeil sur le toit d'un Airbus A340, faut déjà être loin en terme de consommation ! (PS : Je me suis laissé dire qu'on pouvait rire de tout, sinon, je n'aurais jamais osé. Vous pensez bien...)

  • Posté par Spistphapen Emile, lundi 16 août 2021, 22:03

    pas de 'blème pour moi

  • Posté par Esquenet Alexandre, lundi 16 août 2021, 21:58

    L'argent de l'opium et drogues a gagné.

  • Posté par firre genevieve, lundi 16 août 2021, 21:06

    . . . dans ses conditions . . . pardon pour les fautes, correction ''dans ces conditions ''

  • Posté par Spistphapen Emile, lundi 16 août 2021, 20:57

    En ne soutenant plus la société Afghane contre les Talibans, on les aura transformé en islamistes alors que leur plus grand espoir était de vivre en paix chez eux. Bravo à nous et aux Américains.

Plus de commentaires

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs