Accueil Monde Amériques

Haïti: la tempête tropicale Grace pourrait faire plus de dégâts que le tremblement de terre

Selon le consul honoraire de Belgique en Haïti, des glissements de terrain sont redoutés et la bureaucratie locale met à mal l’acheminement de l’aide humanitaire que la Belgique n’a pas encore envoyée.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Le pire va peut-être seulement arriver avec la tempête tropicale Grace qui va succéder au tremblement de terre. Elle était attendue pour ce lundi en fin de journée sur Port-au-Prince mais elle va finalement s’abattre sur le sud d’Haïti, en plein dans la zone touchée par le tremblement de terre. »

Liégeois d’origine, Jean Joël Dresse est installé de longue date en Haïti où il est entrepreneur et consul honoraire de Belgique. Ses craintes, il les explique pour plusieurs raisons. « Après les secousses à répétition, on recense 14.000 maisons détruites et autant d’habitations qui sont sérieusement endommagées dans la zone touchée », avance-t-il. « Par peur de voir leur bien s’écrouler sur eux, les gens dorment dehors. Les secours tardant à arriver, il n’y a pas encore eu de distribution de tentes pour les protéger de la pluie. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Buck Annick, lundi 16 août 2021, 20:43

    On ne pourrait pas demander aux Dieux d'aller s'amuser une fois ailleurs que sur cette ile ?

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs