Accueil Monde France

Emmanuel Macron: «L’Afghanistan ne doit pas redevenir le sanctuaire du terrorisme qu’il a été»

« Des groupes terroristes sont présents en Afghanistan et chercheront à tirer profit de la déstabilisation », a mis en garde le président français, en appelant à « une réponse (internationale) responsable et unie ».

Temps de lecture: 2 min

L’Afghanistan ne doit pas redevenir le sanctuaire du terrorisme qu’il a été », a exhorté lundi Emmanuel Macron, en affirmant que l’action de la France « visera d’abord à continuer de lutter activement contre le terrorisme islamiste sous toutes ces formes », lors d’une allocution télévisée.

« Des groupes terroristes sont présents en Afghanistan et chercheront à tirer profit de la déstabilisation », a mis en garde le président français, en appelant à « une réponse (internationale) responsable et unie », et « une action politique et diplomatique ». « C’est un enjeu pour la paix et la stabilité internationale, contre un ennemi commun, le terrorisme et ceux qui le soutiennent ; à cet égard, nous ferons tout pour que la Russie, les Etats-Unis et l’Europe puissent efficacement coopérer, car nos intérêts sont les mêmes », a-t-il ajouté.

À lire aussi Afghanistan: à l’aéroport de Kaboul, le chaos et le désespoir

« Protéger contre des flux migratoires »

Emmanuel Macron a dit vouloir porter une initiative européenne visant à « anticiper » et « protéger contre des flux migratoires irréguliers importants » qui « nourrissent les trafics de toute nature ».

À lire aussi Afghanistan: la faillite colossale du renseignement américain

« Nous porterons donc, en lien avec la République fédérale d’Allemagne et d’autres Européens, une initiative pour construire sans attendre une réponse robuste, coordonnée et unie », a poursuivi le président français, en appelant à « la solidarité dans l’effort, l’harmonisation des critères de protection et la mise en place de coopérations avec les pays de transit ».

«Les femmes afghanes ont le droit de vivre dans la liberté et la dignité», a-t-il encore affirmé. «Le destin de l’Afghanistan est entre ses mains mais nous resterons, fraternellement aux cotés des Afghanes (...) En disant très clairement à ceux qui optent pour la guerre, l’obscurantisme et la violence aveugle qu’ils font le choix de l’isolement et d’une misère sans fin», a prévenu le chef de l’Etat

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Bresart Jeanpol , mardi 17 août 2021, 12:15

    L'Afghanistan a des bases avancées en France et en Europe. Ici est le danger. Et on sait maintenant que les armées traditionnelles (avions, chars, satellites, drones,...) ne sont pas efficaces contre une guérilla. On continue le spectacle ?

  • Posté par Jean Luc, mardi 17 août 2021, 0:38

    Ouais, Macron. Et tu vas faire QUOI, pour que l'Afghanistan ne redevienne pas un repaire de terroristes ? Envoyer les troupes françaises ? Faire des discours débiles à la télé ? Allez, politicien, ferme-la, pour une fois.

  • Posté par passetdesmeilleurs Jean, mardi 17 août 2021, 0:35

    Maman est d'accord ?

  • Posté par El Pasajero , lundi 16 août 2021, 20:38

    Il l'est redevenu de facto ces jours-ci. Les talibans ont mené en bateau tous les occidentaux. Ils en ont rien à foutre des droits de l'homme et autres libertés. Ils feront tout pour arriver à leurs fins, et mentir n'est qu'un détail.

  • Posté par Dubois Raymond, mardi 17 août 2021, 9:24

    "Les taliban ont mené les occidentaux en bateau " FAUX Cela fait plusieurs années que leur retour était prévu - L'éducation - l'apprentissage ont permis à de nombreux afghans ( et leurs familles) ) de mieux appréhender le monde - Tous les efforts des américains et des occidentaux vont aider ces citoyens - RIEN N 'EST PERDU - Il faudra beaucoup de TEMPS et de volonté pour transformer leur mode de fonctionnement -

Plus de commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une