Accueil Monde États-Unis

Joe Biden se dit «profondément attristé» mais «ne regrette pas» la décision du retrait américain d'Afghanistan

Le président américain s’est exprimé ce lundi soir sur la situation en Afghanistan. S’il a regretté la situation actuelle, il a « fermement » défendu sa décision de retirer les troupes américaines et a menacé les talibans de faire usage de la force si ces derniers pertubaient les évacuations.

Temps de lecture: 2 min

Le président Joe Biden a « défendu fermement » lundi sa décision de retirer les troupes américaines d’Afghanistan, malgré la prise de Kaboul par les talibans. « Après 20 ans, j’ai appris à contre-coeur qu’il n’y avait jamais de bon moment pour retirer les forces américaines. Je suis profondément attristé, mais je ne regrette pas ma décision », a affirmé le président américain lors d’une adresse à la nation. « La vérité est que tout cela s’est déroulé plus rapidement que nous l’avions prévu », a-t-il toutefois concédé depuis la Maison Blanche.

À lire aussi Afghanistan: la faillite colossale du renseignement américain

« Notre mission en Afghanistan n’a jamais été censée construire une nation. Elle n’a jamais été censée créer une démocratie unifiée centralisée », a dit le président américain, en précisant que l’objectif unique « rest(ait) aujourd’hui et a toujours été d’empêcher une attaque terroriste sur le sol américain » a ajouté le démocrate.

À lire aussi Afghanistan: à l’aéroport de Kaboul, le chaos et le désespoir

Les Etats-Unis ont donné à l’armée afghane « toutes les options » possibles pour combattre les talibans, a poursuivi le Président américain assurant que la Chine et la Russie « adoreraient » que les Etats-Unis restent enlisés en Afghanistan.

Enfin, Joe Biden a menacé d’un usage « dévastateur de la force » les talibans si ces derniers perturbaient les évacuations.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

24 Commentaires

  • Posté par Smit jean pierre, mardi 17 août 2021, 2:25

    La grande erreur a été d'envahir l'Afghanistan en 2001. Comment peut on être à ce point présomptueux de croire qu'on peut transformer un pays arrièré, tribal , très musulman en une démocratie ! Pour les musulmans ,les livres sacrés reprennent la parole de dieu ce qui est bien supérieur à une démocratie dont ils n'ont vu qu'une caricature avec une corruption effrénée ! N'oublions pas que le Pakistan et l'Arabie saoudite (avec lesquels la Belgique a des relations diplomatiques et aux quels on vend des armes) appliquent les mêmes recettes que les talibans (Sharia enfermement des ffemmes,..). Il faudra un jour que les musulmans se mettent d'accord entre eux sur la bonne interprétation des sourates . Ne soyons pas trop optimistes , chez les chrétiens il y a encore beaucoup de sectes irréconciables...

  • Posté par Marsick Jacques, mardi 17 août 2021, 3:12

    Depuis toujours ces guerres fomentées par les religions ont été meurtrières et émaillées de terribles exactions. Combattre ce fanatisme fou furieux est mission impossible !

  • Posté par Jean-Marie Werts, lundi 16 août 2021, 22:52

    Les USA n'avaient plus aucun intérêt à rester dans ce pays malgré une formation de l'armée afghane faite par l'OTAN, le plus triste dans cette histoire c'est le retour du terrorisme et de la condition humaine des femmes, enfin il n'y aura plus que le France pour sauver le monde en paroles comme d'habitude et l'ONU Bazard qui ne sert à rien sauf à se réunir de temps en temps pour prendre la température de notre planète. 11 degrés ce soir en Belgique.

  • Posté par Marsick Jacques, mardi 17 août 2021, 3:21

    La France seule ne peut rien faire. Mais que proposez-vous ? Quelle solution ? Y en a-t-il une ? Je crains que ce soit impossible

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une