Accueil Monde Asie-Pacifique

Afghanistan: les talibans tirent en l’air à l’aéroport de Kaboul

Des centaines de personnes se sont rassemblées aux abords de l’aéroport de Kaboul, où les vols ont repris lundi soir.

Temps de lecture: 2 min

Des combattants talibans ont tiré en l’air à l’aéroport international de Kaboul pour déloger les foules, a rapporté le site d’information al-Jazeera. Les soldats américains avaient déjà fait de même ce lundi. Ce mardi, une importante foule s’est amassée aux abords de l’aéroport dans l’espoir de fuir le pays.

À lire aussi Afghanistan: à l’aéroport de Kaboul, le chaos et le désespoir

Le trafic a repris lundi soir à l’aéroport de Kaboul. La situation à l’aéroport, dont les pistes ont été envahies par des milliers de personnes tentant désespérément de fuir l’Afghanistan, avait empiré au point que tous les vols avaient dû être suspendus plusieurs heures lundi après-midi.

Départs perturbés

Les talibans de retour au pouvoir entravent l’accès à l’aéroport de Kaboul aux candidats afghans au départ, selon le gouvernement allemand. «Autour de l’aéroport de Kaboul, des postes de sécurité ont été mis en place par les talibans pour en contrôler l’accès», indique le ministère allemand de la Défense dans un rapport dont l’AFP a obtenu copie. Le ministre des Affaires étrangères, Heiko Maas, a ajouté lors d’une conférence de presse qu’il n’y avait «aucune garantie» de la part des talibans que les personnels locaux afghans prêts à être évacués soient «autorisés à passer».

À lire aussi Afghanistan: à quoi ressemblera le pouvoir sous les talibans?

L’Afghanistan est tombé aux mains des talibans après une offensive fulgurante, avant même que n’expire le délai fixé par Joe Biden pour le retrait des derniers militaires américains, le 31 août.

Les États-Unis, pris de court, s’efforcent d’évacuer leurs ressortissants, leurs militaires et des Afghans ayant travaillé pour l’armée américaine.

Beaucoup d’Afghans craignent que les talibans n’imposent la même version ultra-rigoriste de la loi islamique que lorsqu’ils dirigeaient le pays entre 1996 et 2001, en réduisant à néant ou presque les droits des femmes.

À lire aussi L'Afghanistan s'effondre : chronique d'un désastre annoncé

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par dams jean-marie, mardi 17 août 2021, 19:23

    Psy Clone si la charria vous tente , rien vous empêche d'aller les rejoindre !

  • Posté par Psy Clone, mardi 17 août 2021, 17:41

    waouwww ca c'est de l'info ! ca c'est de la belle propagande ! Titre : "Afghanistan: les talibans tirent en l’air à l’aéroport de Kaboul". Et ben ! ca c'est de l'info fieu ! Ils tirent en l'air ! Et ben merde alors! Et donc : est-ce pire que des soldats américains qui font exploser à coup de grenade leur provisions ou autre "dernrée" pour bouffer ? Merde alors! Des Afghans, dans leur propre pays, qui tirent des balles, en l'air!!!! Bordel, non mais que fait le TPI ? Que fait la Police ?

  • Posté par dams jean-marie, mardi 17 août 2021, 16:31

    Manifestement dans ces pays on ne travaille pas ! Ils "cultivent "des étendues d'armes en voyant leur arsenal . Le lieu de naissance est une loterie quand on voit ces sous êtres en 2021! Et dire que nos politiciens les attirent en masse depuis 60 ans ...

  • Posté par Psy Clone, mardi 17 août 2021, 17:43

    Le sous-être ici c'est vous.

  • Posté par Psy Clone, mardi 17 août 2021, 17:42

    Mais je vous rassure : ici non plus on ne travaille plus (le covid et le teletravail, ca vous parle ?????????????????????????????????????????????????????????)

Sur le même sujet

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une