Accueil Culture Cinéma Les sorties cinéma

«Aya and the Witch»: ma petite sorcière bien-aimée

Une fiction touchante mais qui déçoit par la qualité de son animation et par un scénario un peu mince.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Réalisé par Gorô Miyazaki, fils de Hayao Miyazaki, et produit par le studio Ghibli, Aya and the Witch conte l’histoire d’Aya, une petite fille malicieuse, espiègle et rusée qui mène tout le monde autour d’elle par le bout du nez. Âgée de 10 ans, elle vit depuis toujours ou presque dans un orphelinat douillet et n’a jamais voulu quitter son cocon et son cher ami Custard. Lorsqu’un couple étrange vient l’adopter, Aya – qui ignore que sa mère possédait des pouvoirs magiques – se rebelle et suit sa nouvelle famille à reculons… Mais que peuvent bien cacher ce mystérieux Mandrake et cette inquiétante Bella Yaga ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les sorties cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs