Accueil Monde France

Une prison française établit un lien entre vaccination et remise de peine

La Chancellerie déplore d’ailleurs « la maladresse de la formulation du document », assure qu’il n’existe pas d’autres initiatives similaires sur le territoire et « que ce document ne sera plus utilisé ».

Temps de lecture: 1 min

C’est une photo qui a suscité une petite polémique. Sur Twitter, un compte pointe un document administratif indiquant qu’une attestation de vaccination sera prise en compte dans les dossiers de demandes de permission et d’aménagement de peine de prisonniers. Alertés, nos collègues de 20 minutes se sont intéressés à ce document et confirment son authenticité.

L’initiative, prise dans un centre pénitentiaire en Guadeloupe est cependant une « très locale (…) dans un contexte de crise sanitaire aigue », selon le ministère de la Justice français, contacté par nos confrères. Le ministère assure d’ailleurs que la vaccination ne sera pas le seul critère pris en compte dans la décision du juge d’application des peines.

La Chancellerie déplore d’ailleurs « la maladresse de la formulation du document », assure qu’il n’existe pas d’autres initiatives similaires sur le territoire et « que ce document ne sera plus utilisé ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Moriaux Raymond, mardi 17 août 2021, 16:59

    Oui, , bon, donc, en résumé, la seule protection de soi et des autres n'est pas une motivation suffisante pour se faire vacciner au 21ème siècle. On le fait pour pouvoir aller au resto ou en vacances, pour faire la fête en boîte, maintenant pour sortir de taule, etc ... Mais pour enrayer une épidémie, ça, faut vraiment être taré !

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une