Accueil Culture Cinéma

«Supernova»: le premier jour de la fin de leur vie

Deux acteurs parfaits, des thèmes universels comme l’amour et la mort : il n’en a (presque) pas fallu plus à Harry Macqueen pour réaliser, avec « Supernova », un film particulièrement touchant.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Le temps à passer ensemble qu’il reste pour Sam et Tusker est compté. Tusker est atteint de démence précoce. Le couple entreprend alors une sorte de dernier voyage, auprès de ceux qui ont compté pour lui, dans la famille, sur les lieux des jeunes années. Juste pour être ensemble une dernière fois, jusqu’au bout… Ainsi débute Supernova, le deuxième long-métrage du réalisateur, auteur et acteur britannique Harry Macqueen. A bord du vieux camping-car qui sillonne la campagne anglaise et la Lake District : Stanley Tucci (Tusker) et Colin Firth (Sam).

Vous vous doutiez qu’il y aurait cette merveilleuse alchimie entre Colin Firth et Stanley Tucci ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs