Accueil Monde Union européenne

Afghanistan: les talibans font pressentir une nouvelle crise migratoire

Les pays de l’UE craignent la vague migratoire qui pourrait les toucher avec le retour des talibans au pouvoir en Afghanistan. Mais ils entretiennent des relations compliquées avec les pays de première ligne.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Le président français, Emmanuel Macron, a prévenu lundi soir : l’Europe « ne peut pas assumer à elle seule les conséquences de la situation actuelle en Afghanistan ». Soit porter sans soutien de la communauté internationale l’accueil des Afghans qui ont fui et vont fuir le pays depuis la reprise du pouvoir par les talibans, 20 ans après l’intervention américaine.

Les ministres européens de l’Intérieur doivent se voir ce mercredi par écrans interposés, à la base à la demande des Lituaniens, victimes de l’hostilité du pouvoir biélorusse voisin qui utilise des migrants, des vies humaines, comme outils de représailles. Le vice-ministre lituanien de l’Intérieur, Arnoldas Abramavičius, a dit mardi après-midi lors d’une conférence de presse qu’il craignait que le président biélorusse, Alexandre Loukachenko, n’ouvre une nouvelle route aux Afghans via la Lituanie.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

23 Commentaires

  • Posté par D. Frederic, mercredi 18 août 2021, 14:01

    Ils peuvent descendre en bas: Iran, Yemen, EAU, Arabie Saoudite, Egypte, Turquie...que des pays en totale harmonie avec leurs valeurs de paix d'amour et de religion. Qu'est-ce qu'ils ont bien à foutre qu'à venir chez les mécréants occidentaux? Ah oui, je sais.

  • Posté par Montana Tony , mercredi 18 août 2021, 13:07

    Les Afghans vont arriver en masse Pour participer a la gaypride, youpi !!!!

  • Posté par dams jean-marie, mercredi 18 août 2021, 12:19

    Chacun chez soi ! Ici c'est devenu le quart monde ! STOP

  • Posté par KOWALSKI Jean-Claude, mercredi 18 août 2021, 12:18

    Si nos dirigeants actuels acceptent une vague migratoire afghane , ce sera du pain béni pour le vlaams belang et la nva lors des prochaines élections. Le Président Macron lui s'est rendu compte du danger que représente pour lui cette future vague migratoire, si il veut être réélu l'année prochaine. Même Erdogan, islamiste convaincu, ne veut pas de ces migrants afghans car il sait que des Talibans vont s' infiltrer parmi les réfugiés.

  • Posté par Theys Jos, mercredi 18 août 2021, 13:10

    Le pain est déjà cuit. 8000 Afghans vivent à Anvers et ils attendent l'arrivé des familles avec impatience. Les fachos extremistes Anversois savent de quoi ils parlent.

Plus de commentaires

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs