Accueil

«Stream Dream»: et Fortnite devint chorégraphie

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Il y a ceux qui se sentent obligés de vociférer, dans un style plein de hargne, parce qu’ils s’adressent aux ados. Il y a ceux qui versent forcément dans une approche moralisatrice parce qu’ils s’adressent au jeune public. Ceux-là planteraient une pancarte « Et surtout, brossez-vous bien les dents, les enfants ! » en guise de décor que le résultat serait à peu près le même. Et puis, il y a les compagnies qui partent simplement d’un univers personnel, d’une écriture singulière, d’une audace. Des compagnies qui ne se mettent pas de carcans taillés selon l’âge-cible de leurs spectateurs mais qui laissent libre cours au fil de leurs idées.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs