Accueil Monde Asie-Pacifique

Qui sont les chefs talibans, les nouveaux maîtres méconnus de l’Afghanistan?

Par nature, le pouvoir taliban est opaque. Certain profils de premier plan émergent cependant. Avec une constance : tous masculins, religieux, combattants.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Qui sont ces hommes qui vont devenir les nouveaux chefs de l’Afghanistan ? S’ils ont promis de respecter « la vie, la propriété et l’honneur » de chacun, quel type de pouvoir vont-ils réellement exercer, 20 ans après avoir été, en 2001, défaits par l’intervention militaire américaine qui avait mis fin à leur règne théocratique, répressif et obscurantiste ? Plusieurs générations se côtoient désormais au sommet de la hiérarchie talibane, avec des personnalités plus modérées et d’autres nettement plus dures, ce qui entretient une angoissante incertitude.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Zwéber France, jeudi 19 août 2021, 1:07

    Charmantes petites bobines !

  • Posté par de PATOUL Jean-Marie, mercredi 18 août 2021, 22:42

    Si les nazis revenaient au pouvoir, la question serait-elle : ont-ils changé ?

  • Posté par firre genevieve, mercredi 18 août 2021, 22:28

    Quand je les vois, je n'ai pas envie de ''me/nous reproduire'' . . . avez vous compris leurs frustrations affectives et leurs envies de mettre les femmes sous leurs bottes ?

  • Posté par Spistphapen Emile, mercredi 18 août 2021, 20:07

    La mode en vogue de la barbe devrait être rasée de nos fantasmes.

  • Posté par Delpierre Bernard, mercredi 18 août 2021, 16:24

    Bien sûr qu'à Kabboul (dans un premier temps tout au moins), ils feront des gestes qui ne leur coûtent rien pour séduire ces crétins d'occidentaux qui sont demandeurs, laisser parler une toute petite minorité de femmes voilées mais sans le port de la burka, laisser les très jeunes filles fréquenter l'école ( après la puberté c'est inutile car elles sont choisies par le futur mari) et même si pour le maintien de l'ordre ( mais lequel , il n'y a jamais eu un coup de fusil venant d'un opposant) ils se baladent kalashnikov en bandoulière .....En province , toutefois , les échos parvenus via les réseaux sociaux laissent voir des exécutions et des comportements plus en ligne avec leur idéologie, mais que voulez -vous , l'occident veut entendre des paroles apaisantes, ils lui en donneront tant et plus en riant dans cette barbe que tout bon zélateur de la charia ne peut couper.

Plus de commentaires

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs