Accueil Économie Télécoms

Face à la 5G, le wifi se muscle

L’Europe a décidé d’octroyer de nouvelles fréquences au wifi pour lui permettre de faire face à l’augmentation du nombre d’appareils connectés et du volume de données. Le wifi 6E n’est cependant pas pour tout de suite.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Si vous cherchez à connecter votre smartphone ou votre portable à votre réseau wifi, vous aurez remarqué que votre modem wifi émet deux signaux différents. L’un sur la fréquence 2,4 GHz et l’autre sur la fréquence 5 GHz. Chacune présente des avantages et des inconvénients. La première présente un débit plus faible mais offre une meilleure couverture de la maison. La seconde peut transporter beaucoup plus d’informations mais a une portée plus limitée. Dans les prochaines années, une troisième fréquence pourrait apparaître : le 6 GHz. Fin juin, la Commission européenne a en effet enjoint aux Etats membres de libérer une partie de cette bande de fréquences pour la réserver au wifi et ce au plus tard pour le 1er décembre 2021. Vu le nombre croissant et diversifié d’appareils qui requièrent un accès sans fil et l’augmentation de la consommation de données, l’Europe a en effet estimé qu’il était temps d’allouer de nouvelles ressources spectrales au wifi, en complément du 2,4 et du 5 GHz.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Fonder Daniel, vendredi 20 août 2021, 14:57

    De moins en moins de wifi public d’un côté et 4G-5G de plus en plus cher … l’usage du smartphone rendu indispensable pour de multiples services, y compris publics … le citron est pressé ! … quelque soit la technologie …

Aussi en Télécoms

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs